COTE D’IVOIRE

Khaya (25 - 30 décembre 1999)

Le 23 décembre 1999, la mutinerie de la principale garnison ivoirienne d'Akouédo, puis la prise de contrôle par les mutins de la radiotélévision et de l'aéroport le lendemain, conduisent le 43° BIMa du lieutenant-colonel Paulus à adopter une posture de défense des intérêts français. Les pillages et l'insécurité s'étendent pendant la nuit de Noël. Le renfort de 300 soldats français accroît la nervosité des mutins. Mais le sang-froid des marsouins et des renforts permet à la situation de ne pas dégénérer. Le 30, le calme revient en ville sans qu'il soit nécessaire d'évacuer les milliers de ressortissants français ou autres d'Abidjan.