1er Régiment Parachutiste d'Infanterie de Marine
Devise"Qui ose Gagne"
Date de création2e Guerre mondiale TypeInfanterie Parachutiste
RecrutementEngagés Garnison 1er RPIMa
La Citadelle
Avenue de la Citadelle
64100 BAYONNE
Téléphone.: 05.59.50.24.99
Télécopie : 05.59.50.24.04
E-Mail :cdc.rpima1@dial.oleane.com
historique
et
Décorations
Son drapeau porte sept inscriptions :
  • Crète 1942
  • Lybie 1942
  • Sud Tunisien 1943
  • France 1944
  • Ardennes Belges 1945
  • Hollande 1945
  • Indochine 1946-1954
Il est décoré de la :
  • Croix de la Légion d'Honneur
  • Croix de la Libération
  • Croix de Guerre 39-45 avec 6 palmes
  • (6 citations à l'ordre de l'armée 39-45)
  • Croix de Guerre des TOE avec 2 palmes
  • (2 citations à l'ordre de l'Armée TOE

Il est décoré de la lègion d'honneur, de la croix de la libération, de la croix de guerre 39-45 avec 6 palmes, de la croix de guerre des TOE avec 2 palmes, de la Bronze Star américaine, de la croix de guerre belge, de la Bronzen Leeun néerlandaise. Il porte la fourragère aux couleurs du ruban de la légion d'honneur avec olive aux couleurs du ruban de la croix de guerre 39-45, la fourragère aux couleurs du ruban de la croix de guerre TOE et depuis le 18 juin 1996 celle aux couleurs de la croix de l'ordre de la libération.

Filiation :
  • 1ere compagnie d'infanterie de l'air - mai 1941 (Grande Bretagne)
  • 4e Bataillon d'infanterie de l'air - juin 1943 (Grande Bretagne)
  • Demi-Brigade SAS réunion des 4e BIA et du BIA/AFN octobre 1943 (Grande Bretagne)
  • 2e Régiment de Chasseurs Parachutistes 01/08/1945
  • Groupement des bataillons parachutistes de choc - février 1946
  • 1ere Demi-Brigade de parachutistes SAS 01/07/1947
  • 1ere Demi-Brigade Coloniale de commandos Parachutistes 01/10/1947
  • 1ere Demi-Brigade Coloniale de commandos parachutistes SAS 22/12/1947 ( devient en Indochine la 2e Demi BCCP)
  • Brigade de parachutistes coloniaux 16/02/1955
  • Brigade école des parachutistes coloniaux 01/03/1958
  • Brigade de parachutistes d'Outre-Mer 01/12/1958 au 30/09/1962 devient 1er RPIMa à Bayonne
  • CI/1er régiment de parachutistes d'infanterie de marine 01/11/1960 par changement d'appelation du groupement d'instruction de la brigade parachutiste d'Outre-Mer (traditions de la 1ere demi-brigade)
  • 1er RPIMa 01/01/1973 (Bayonne)

Héritier de la 1ere demi-brigade coloniale de commandos parachutistes dont les origines remontent à la Deuxième Guerre Mondiale avec les unités de parachutistes du Spécial Air Service (2e RPC/4e SAS créé en 1943 en Ecosse), le 1er RPIMa a la garde de l'emblème des SAS.

Sous l'impulsion du capitaine George Bergé, la 1ere Compagnie de l'air est crée en Angleterre le 15 septembre 1940. Rattachés à la SAS Brigade du Major Stirling en juin 1942, les SAS Français vont se battre en crète, en Lybie, en Cyrénaïque, en Tunisie. En 1944, après les combats d'Afrique du Nord, les SAS Français forment deux bataillons, les 3e et 4e SAS, lesquels s'illustrent en Bretagne, sur la Loire, dans le centre de la France et dans les Ardennes Belges. Enfin, les deux régiments sont parachutés en Hollande en avril 1945.

La fusion des deux régiments donne naissance le 1er juillet 1946, à la demi-brigade de parachutistes SAS, qui devient en 1948 la 1ere demi-brigade coloniale de commandos parachutistes. Les bataillons combattent ssans discontinuer durant toute la guerre d'indochine. En 1953, la DBCCP quitte Vannes pour Bayonne et Mont de Marsan et devient Brigade de Parachutistes Coloniaux. Ses régiments s'illustreront tout au long de la guerre d'Algérie. En 1960, elle devient Brigade de Parachutistes d'infanterie de Marine. Le 1er RPIMa est créé le 1er Novembre 1960. Héritier des SAS de la BPC, le régiment conserve sa vocation d'instruction, jusqu'en 1975, puis il s'oriente vers des missions de renseignement et d'action. Il participe à la guerre du Golfe en 1991 et passe sous le contrôle opérationnel du COS en 1992. Il quitte la 11e DP le 1er Juillet 1997 et forme, depuis lors, la composante aéroportée du Commandment des Forces Spéciales Terre.

Observations

Implanté dans la citadelle de Bayonne, sous-préfecture des Pyrénées-Atlantiques, le 1er RPIMa est le seul régiment d'active du Pays Basque. Gare d'arrivée: Gare SNCF de BAYONNE, située à 10 minutes à pied de la citadelle.

Le 1er RPIMa est une unité qui vivifie l'héritage des SAS et celui de la Brigade de parachutistes coloniaux. Par le biais du commandement des forces spéciales de l'armée de terre de Pau, il est pour emploi aux ordres du commandement des opérations spéciales de Taverny.
Véritable chantier d'instruction pour élaborer un ensemble de capacités spéciales, c'est aussi une académie qui délivre des formations de carrière reconnues. Implanté dans une région qui offre toutees les possibilités d'entrainement, cantonné dans la citadelle 'général BERGE, le régiment est fidèle à l'esprit SAS, mélange d'humour et d'humilité.

* Organisation - missions

Missions

Subordonné au général commandant le groupement spécial autonome (GSA), le 1er RPIMa, régiment de forces spéciales de l'armée de terre, est sous commandement opérationnel du général commandant les opérations spéciales (COS). Il peut remplir trois types de missions sur n'importe quel théâtre d'opérations en Europe et outre-mer - mission d'assistance opérationnelle ; - mission de recherche du renseignement ; - mission d'actions spécialisées;

Composition du régiment

Entièrement professionnalisé dès 1998, le régiment comprend

  • une compagnie de commandement et de logistique;
  • une compagnie d'instruction ;
  • trois compagnies de combat RAPAS (Recherche Aéroportée et Actions Spécialisées) ;
  • une compagnie de transmissions

Matériels

Chaque unité RAPAS met en couvre des matériels spécifiques, très diversifiés - des matériels d'infanterie légère et des armes d'appui classiques (mortiers, MILAN, canon de 20 mm) ; - des armes individuelles et de poing; - des moyens radio et optronique de dernière génération - des matériels nautiques et de montagne.

* FORMATION - EMPLOIS

Emplois

Tout EVAT initial est d'abord formé dans une des deux spécialités de base du régiment (RAPAS ou TRANS). Cette formation, longue et très éprouvante, exige une très bonne condition physique et une grande motivation.

Après les 11 mois de formation en compagnie d'instruction, les EVAT peuvent se voir proposer les emplois suivants :
Equipier observateur RAPAS - Transmetteur RAPAS - RCO (RAPAS chuteur opérationnel) - Spécialiste d'aide au franchissement (SAF) - Spécialiste montagne, - Tireur d'élite longue distance - Tireur MILAN - Servant mortier Infirmier - Equipier INVEX (investigation-extraction).

Service outre-mer

Le régiment assure de nombreuses missions outre-mer. Ces missions ne doivent pas être comparées aux compagnies tournantes des régiments à structure classique. Elles sont effectuées en détachement de faible effectif ayant un éventail d'activités particulières. La première mission outre-mer ne s'effectue au mieux qu'au courant de la deuxième année de service. En outre, les EVAT participent au tour de départ individuel outre-mer en fonction des critères fixés par la DPMAT/TDM.

* RÉGIME DE VIE

Alimentation
Un self-service d'excellente qualité est mis à la disposition des EVAT. Logement - Un foyer comprenant un bar avec point chaud, un bazar, de nombreux jeux (billard, jeux vidéo, baby-foot) ainsi que des distributeurs automatiques et un lavomatic sont à la disposition des militaires du rang.

Permissions
Prises en fonction des services et des missions, elles correspondent aux droits habituels accordés à tout engagé de l'armée de terre (6 semaines de permissions au cours du cursus de formation).

* RECONVERSION

Après 3 ans de service, les EVAT peuvent bénéficier des possibilités de reconversion suivantes :

  1. Admission au Centre militaire de formation professionnelle (CMFP) de Fontenay-le-Comte (Vendée) en vue d'y suivre une formation (maçonnerie, menuiserie, peinture, réparation auto, comptabilité, frigoriste, etc.).
  2. Admission au Centre de formation des conducteurs routiers de Montlhéry ou de Toul, Châteauroux, La Valbonne, Castelsarrasin.
  3. Admission en stage de formation professionnelle pour adultes (FPA). Formation de maître-chien et d'agent de sécurité.
  4. Inscription à des cours par correspondance.
  5. Inscription au Bureau d'aide à la reconversion de circonscription pour organiser la recherche d'un emploi dans le secteur civil.
Ces options sont à étudier avec le bureau recrutement - condition du personnel (BRCP) du régiment.

Nota : le jeune EVAT bénéficie évidemment de la solde à l'air et surtout du plaisir de sortir d'un Transall C160 à 225 km/h à moins de 400 mètres de haut ! Le nouveau parachute d'une surface de 100 M2 (ARZ MI) de la société AERAZUR permet des largages à moins de 100 mètres sous une charge de 160 kg.

Cadeau...

Le site Internet des Troupes de Marine, en partenariat avec Monsieur Daniel DAMAGNEZ qui les a conçu et réalisé, est heureux et fier de pouvoir mettre à disposition des Internautes ces fabuleux économiseurs d'écran sur les unités des Troupes de Marine.

Voici celui du 1er RPIMa que vous pouvez télécharger. La taille du fichier de cet économiseur d'écran est de 782 KB

Pour les utiliser :

  1. Cliquez sur le lien de l'écran que vous voulez télécharger, avec le bouton droit de votre souris
  2. Utilisez la commande qui apparait alors 'enregistrer la cible sous..'
  3. Positionnez vous dans votre répertoire Windows
  4. Quand vous avez enregistré le fichier de votre choix dans le répertoire 'windows' ouvrez alors dans le menu 'Paramètres' puis 'Panneau de configuration' l'item 'Affichage'.
  5. Dans celui ci vous trouverez un ongler 'Ecran de veille'
  6. Choisissez alors l'écran de votre choix, soit 2eRIMa pour l'écran 2eRIMa
Vous pouvez trouver d'autres écrans de veille relatifs à d'autres unités ou aux unités d'infanterie de marine dans notre rubrique 'Multimédia' de notre partie 'Outils et Ressources'. N'hésitez pas à féliciter son auteur : Daniel DAMAGNEZ