Défense : l'offre Open Bar de Microsoft

Le babillard, c'est à dire ce groupe de discussion est mis à votre disposition pour :
  • - Discuter des sujets militaires qui vous interessent
    - Echanger des idées ou des suggestions
    - Apporter un témoignage sur votre expérience, vos campagnes etc ...
    - Faire part de vos reflexions sur des sujets militaires, ou plus généralement sur les sujets traités sur ce site
Ce groupe de discussion est ouvert à tous, sans distinction d'Arme, d'origine ou de niveau hiérarchique ou social.

MAIS, il n'a pas à être pollué par des jugements stupides et stériles qui sont insultants pour ceux qui sont visés, et témoignent de la part de ceux qui s'y adonnent d'une absence totale de l'une des qualités majeures du marsouin, à savoir le respect de l'autre.
Ce groupe de discussion a été le premier du genre et il convient qu'il continue a montrer aux nombreux visiteurs qui s'y rendent, la bonne tenue des Forces Armées Françaises.

Pour passer des annonces allez sur le panneau d'affichage
Vous devez être enregistré pour intervenir et poster un message

Modérateur : Rédacteur

Répondre
Avatar du membre
Rédacteur
Modérateur
Messages : 2827
Enregistré le : 28 avr. 2002, 23:02
Localisation : Paris
Contact :

Défense : l'offre Open Bar de Microsoft

Message par Rédacteur » 17 avr. 2013, 13:51

http://fr.news.yahoo.com/d%C3%A9fense-n ... 04926.html
C'est en juin 2007 que Microsoft avait présenté son offre open bar au ministère de la Défense. La Direction Interarmées des Réseaux d'Infrastructure et des Systèmes d'Information de la défense (DIRISI) est alors mandatée par l'état-major des armées pour assurer les négociations avec l'éditeur. L'enjeu ? Cette fameuse offre open bar permettant à n'importe quel organisme du ministère de piocher dans les rayons de l'éditeur via un simple droit d'usage. En parallèle, la Direction générale des systèmes d'information et de communication (DGSIC) constitue un comité de pilotage. Son objectif est de donner des orientations à l'équipe de négociation. Très tôt, Microsoft met sur la table une offre globale avec d'un côté la mise en place d'un centre de compétence dédié au ministère, « armé » par des personnels de Microsoft. C'est lui qui assure le service de mise à jour et de suivi des versions, le support technique, mais aussi les apports de connaissance et d'expertise pour améliorer les services, les architectures et l'exploitation du système d'information du ministère. Le contrat de l'éditeur propose aussi un accès illimité à une liste préétablie de logiciels Entreprise de Microsoft sous une forme particulière : il s'agit en effet de la location des droits d'usage de la totalité du catalogue, exception faite des jeux... La Défense dispose en outre d'une option d'achat si elle le souhaite. Dans la négociation, l'accord doit se solder à 15 € HT pour les services, et 85 € HT pour la concession de droits d'usage soit 100 € HT par poste de travail. Le tout pour quatre ans, reconductible. Au fil des négociations, le montant du contrat s'établit à une centaine de millions d'euros, dont une vingtaine au titre de l'option d'achat. Microsoft Irlande s'est ainsi engagé à proposer ses logiciels pour un parc de 188 500 postes (dans la limite d'un minimum de 170000 (...)
> Lire la suite sur PCInpact.com : http://www.pcinpact.com/news/77439-defe ... rosoft.htm

> Lire aussi : https://www.april.org/lotan-impose-micr ... la-defense
Ne te demandes pas ce que les Troupes de Marine peuvent faire pour toi, mais ce que tu peux faire pour les Troupes de Marine.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 13 invités