Le 3ème RPIMa fête ses 50 ans

Le babillard, c'est à dire ce groupe de discussion est mis à votre disposition pour :
  • - Discuter des sujets militaires qui vous interessent
    - Echanger des idées ou des suggestions
    - Apporter un témoignage sur votre expérience, vos campagnes etc ...
    - Faire part de vos reflexions sur des sujets militaires, ou plus généralement sur les sujets traités sur ce site
Ce groupe de discussion est ouvert à tous, sans distinction d'Arme, d'origine ou de niveau hiérarchique ou social.

MAIS, il n'a pas à être pollué par des jugements stupides et stériles qui sont insultants pour ceux qui sont visés, et témoignent de la part de ceux qui s'y adonnent d'une absence totale de l'une des qualités majeures du marsouin, à savoir le respect de l'autre.
Ce groupe de discussion a été le premier du genre et il convient qu'il continue a montrer aux nombreux visiteurs qui s'y rendent, la bonne tenue des Forces Armées Françaises.

Pour passer des annonces allez sur le panneau d'affichage
Vous devez être enregistré pour intervenir et poster un message

Modérateur : Rédacteur

Répondre
Avatar du membre
Jeanlouis
Tribun Sénior
Messages : 99
Enregistré le : 05 oct. 2009, 01:36
Localisation : Grasse - 06

Le 3ème RPIMa fête ses 50 ans

Message par Jeanlouis » 30 juin 2012, 18:14

Accueil » Grand Sud » Aude - Littoral
CARCASSONNE ET SA RÉGION ACTU | SPORTS | LOISIRS
PUBLIÉ LE 30/06/2012 07:21AJOUTER UN COMMENTAIRE
Carcassonne. Le 3e RPIMa fête 50 ans d'histoire
ANNIVERSAIRE

Créé en 1958, le 3e Régiment d'infanterie de marine parachutiste, s'est installé à Carcassonne, dans les murs de la caserne Laperrine, en juillet 1962. Un anniversaire que le régiment a commencé à célébrer depuis le 22 juin.

Mais hier, l'heure était à l'inauguration de l'immense stèle, taillée dans le marbre rouge de Caunes-Minervois, représentant le portait du général Marcel Bigeard (1916-2010). Le colonel Philippe Pottier qui présidait là sa dernière cérémonie officielle en tant que chef de corps du 3e RPIMa, a dévoilé avec le député-maire Jean-Claude Pérez et le président de l'Amicale des anciens du « 3 », le monument. Une cérémonie militaire qui aura duré moins de dix minutes, où seule la carrière de l'ancien parachutiste a été évoquée, sans s'appesantir sur la période plus trouble voire controversée de la période algéroise. Mais hier, l'heure n'était pas à la réécriture de l'histoire. Il s'agissait pour bon nombre de bérets rouges de rendre hommage à l'un de leurs chefs. Seule certitude la grande muette n'a pas oublié Marcel Bigeard. Pour s'en convaincre, plus d'une dizaine de généraux avaient fait le déplacement jusqu'à Carcassonne.

Aujourd'hui à 11 heures, toujours au square Gambetta, le régiment parachutiste au grand complet sera réuni à l'occasion de la passation de commandement entre le colonel Philippe Pottier et le colonel François-Xavier Mabin.

UNE STÈLE QUI FAIT POLÉMIQUE
«L'histoire de ce général avec le régiment carcassonnais ne doit pas nous faire oublier les atrocités perpétrées lors des guerres coloniales par ce baroudeur et ses troupes». Jeudi, lors du conseil municipal, Mylène Vésentini et Amandine Carrazoni, les deux élues communistes carcassonnaises, ont expliqué pourquoi elles voteraient contre l'attribution d'une subvention au 3e RPIMa, si l'hommage au général Bigeard n'était pas ôté de la rédaction de la délibération. En vain. Les élus ont donc décidé de faire un prix de «gros» en maintenant l'intégralité des écrits. Henry Garino comme neuf autres élus ont préféré s'abstenir.

Rappellons qu'à l'occasion de cet anniversaire, le 3e RPIMa a bénéficié d'une aide publique de 24 203,77 €. La stèle, elle, taillée dans du marbre rouge de Caunes-Minervois, a été financée par l'Amicale des anciens du régiment carcassonnais.
Image
source: http://www.ladepeche.fr/article/2012/06 ... toire.html

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités