Adieu au 41e BIMa...

Le babillard, c'est à dire ce groupe de discussion est mis à votre disposition pour :
  • - Discuter des sujets militaires qui vous interessent
    - Echanger des idées ou des suggestions
    - Apporter un témoignage sur votre expérience, vos campagnes etc ...
    - Faire part de vos reflexions sur des sujets militaires, ou plus généralement sur les sujets traités sur ce site
Ce groupe de discussion est ouvert à tous, sans distinction d'Arme, d'origine ou de niveau hiérarchique ou social.

MAIS, il n'a pas à être pollué par des jugements stupides et stériles qui sont insultants pour ceux qui sont visés, et témoignent de la part de ceux qui s'y adonnent d'une absence totale de l'une des qualités majeures du marsouin, à savoir le respect de l'autre.
Ce groupe de discussion a été le premier du genre et il convient qu'il continue a montrer aux nombreux visiteurs qui s'y rendent, la bonne tenue des Forces Armées Françaises.

Pour passer des annonces allez sur le panneau d'affichage
Vous devez être enregistré pour intervenir et poster un message

Modérateur : Rédacteur

Répondre
Avatar du membre
Rédacteur
Modérateur
Messages : 2827
Enregistré le : 28 avr. 2002, 23:02
Localisation : Paris
Contact :

Adieu au 41e BIMa...

Message par Rédacteur » 04 juil. 2012, 13:36

http://www.domactu.com/actualite/127411 ... uadeloupe/
04/07/2012 - DOMactu.com - Par Karen Bourgeois
Le Vice-amiral Loïc Raffaëlli, Commandant supérieur des Forces Armées des Antilles, présidera ce soir la cérémonie de dissolution du 41e Bataillon d'Infanterie de Marine de la Guadeloupe.
Il faut savoir que le 41e BIMa a été créé en 1987. Le 12 octobre 1992, il reçoit le nouveau drapeau du 41e RIMa.

Ce drapeau porte les inscriptions « AISNE 1918 » et « VAUXAILLON 1918 » faisant reconnaitre sa filiation du 41e RMIC, dont il est l'héritier.

Et donc aujourd'hui, le 41ème Bataillon d'Infanterie de Marine de la Guadeloupe disparait. Sa dissolution sera faite à 18h45 au Camp Dugommier à la Jaille.

« Elle s'inscrit dans le cadre des restructurations menées par les Forces Armées des Antilles depuis 2008 ».

Au cours du mois de juillet, ce sont trois unités qui seront dissoutes : demain, le 33ème Régiment de Marine de Martinique ; le 17 juillet, la Base Aérienne 365 stationnée au Lamentin.

Pour autant, l'armée de terre demeure présente en Martinique et en Guadeloupe, avec la création, demain, du Détachement Terre Antilles/33ème RIMa.

« Il reprendra, sous une nouvelle organisation, les traditions du régiment de Martinique et assurera la continuité de ses missions au sein des FAA ».
Ne te demandes pas ce que les Troupes de Marine peuvent faire pour toi, mais ce que tu peux faire pour les Troupes de Marine.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 16 invités