1er RIMa : Retour au bercail

Vous pouvez poster ici les reportages photographiques ou vos récits d'opérations militaires.

Vous devez être enregistré pour poster sur ce forum

Modérateur : Rédacteur

Répondre
Avatar du membre
Rédacteur
Modérateur
Messages : 2849
Enregistré le : 28 avr. 2002, 23:02
Localisation : Paris
Contact :

1er RIMa : Retour au bercail

Message par Rédacteur » 15 nov. 2012, 18:38


26/10/2012
Les soldats du 1er Rima rentrent au pays après 5 mois en Afghanistan
Mercredi, ils seront au soleil. Choyés comme des milliardaires Russes en vacances. Une escale de trois jours à Pafos, sur l’île de Chypre.

Un sas de décompression indispensable avant de poser les pieds à Roissy samedi matin, puis en Charente en fin de journée. Les 22 marsouins du 1er Rima, en mission en Afghanistan depuis 5 mois, rentrent enfin au bercail. Ils sont attendus à Angoulême en fin d’après midi, sans plus de précision sur les horaires.

Le peloton angoumoisin était parti fin mai, après 6 mois d’un entraînement intense. Ils étaient intégrés au bataillon Wild Gesse composé par les soldats de 92e RI de Clermont-Ferrand.

Ce départ n’avait pas été facile à gérer pour les familles restées sur place. Depuis quelques semaines, les soldats savaient qu’ils rentreraient un peu plus tôt que prévu mais n’avaient aucune précision sur les dates. Les familles sont donc soulagées de retrouver leurs maris et leurs fils en bonne santé dans moins d’une semaine.

Ils ont passé les deux premiers mois de leur mission sur la base avancée de Tora en Surobi. Un endroit où ils étaient sous la pression permanente du conflit. Mais depuis le 31 juillet, ils étaient à Kaboul, dans la base de Warehouse.

Leurs missions consistaient surtout à sécuriser les grands axes de circulation pour faciliter le désengagement des troupes françaises.

http://www.charentelibre.fr/2012/11/06/ ... 123173.php
6/11/2012
Les soldats du RIMa de retour au bercail
Les 22 soldats du 1er RIMa qui étaient en mission en Afghanistan depuis mai sont rentrés à Angoulême ce week-end.

Les marsouins ont retrouvé la caserne du boulevard Liédot et surtout leur famille, après six mois d'absence pendant lesquels ils ont été chargés d'escorter du matériel militaire en vue du désengagement des forces françaises.

Après cette longue période d'absence, les 22 soldats vont pouvoir profiter des leurs pendant trois semaines de permission, avant de se préparer pour une autre mission.
Ne te demandes pas ce que les Troupes de Marine peuvent faire pour toi, mais ce que tu peux faire pour les Troupes de Marine.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité