LICORNE 2013

Vous pouvez poster ici les reportages photographiques ou vos récits d'opérations militaires.

Vous devez être enregistré pour poster sur ce forum

Modérateur : Rédacteur

Répondre
Avatar du membre
Rédacteur
Modérateur
Messages : 2849
Enregistré le : 28 avr. 2002, 23:02
Localisation : Paris
Contact :

LICORNE 2013

Message par Rédacteur » 04 janv. 2013, 13:56

http://www.afriquinfos.com/articles/201 ... 215448.asp
03/01/2013
La force Licorne partage ses savoir-faire avec les soldats ivoiriens.
ABIDJAN (© 2013 EMA) -Du 3 au 22 décembre, la force Licorne a organisé une série de stages de formation au profit des Forces Républicaine de Côte d’Ivoire (FRCI) dans les domaines de l’armurerie, de la maîtrise de l’armement et l’éducation physique.
Du 10 au 15 décembre puis du 17 au 22 décembre, une vingtaine de sous-officiers et militaires du rang des Forces Républicaine de Côte d’Ivoire, encadrés par les spécialistes « armement petit calibre » (spécialistes de la gestion et de l’entretien des armes jusqu’au calibre 12,7 mm) de la force Licorne, ont suivi une formation d’armurier régimentaire et de sous officiers tir-armement-munition d’unité. Les sous officiers ont pu s’imprégner de l’organisation d’une armurerie : gestion des flux, filtrage des perceptions, mise en place d’habilitations, étude des infrastructures. De leur côté, Les militaires du rang ont pu découvrir le travail d’armurier dans son ensemble, de la perception à la réintégration des armes en passant par le démontage, le réglage, les vérifications de premier niveau et la réintégration.
Enfin, du 3 au 22 décembre, l’officier des sports de la force Licorne a également réactualisé les connaissances de 6 sous-officiers des bataillons partenaires dans leur métier de professeur de sport.
Pour la force Licorne, ces actions de formation au profit de 4 bataillons des FRCI s’inscrivent pleinement dans l’appui à la réorganisation des FRCI, en complément de l’action menée par les Eléments français au Sénégal. La force interarmées Licorne coordonne également son action avec la mission de coopération militaire française présente à Abidjan.
Ne te demandes pas ce que les Troupes de Marine peuvent faire pour toi, mais ce que tu peux faire pour les Troupes de Marine.

Avatar du membre
Rédacteur
Modérateur
Messages : 2849
Enregistré le : 28 avr. 2002, 23:02
Localisation : Paris
Contact :

Des paras remplacent des paras

Message par Rédacteur » 04 janv. 2013, 13:57

http://lemamouth.blogspot.fr/2013/01/de ... paras.html
03/01/2013
Des paras remplacent des paras
La compagnie d'infanterie de la force Licorne, actuellement tenue par le 3e RPIMa, a glissé de Côte d'Ivoire vers le Gabon, ces dernières 48 heures. Les FFG n'avaient plus de compagnie d'infanterie, depuis que celles du 2e REP et du 2e REI avaient été envoyées en RCA.
Le transfert du 3e RPIMa s'est réalisé en Casa et Transall.
Ne te demandes pas ce que les Troupes de Marine peuvent faire pour toi, mais ce que tu peux faire pour les Troupes de Marine.

Avatar du membre
Rédacteur
Modérateur
Messages : 2849
Enregistré le : 28 avr. 2002, 23:02
Localisation : Paris
Contact :

Le colonel Giraud succède au colonel Mabin

Message par Rédacteur » 22 févr. 2013, 16:40

http://koaci.com/articles-80409
21/02/2013
Changement à la tête de Licorne, le colonel Giraud succède au colonel Mabin
Côte d'Ivoire - Abidjan le 21 février 2013 - Koaci.com apprend d'un communiqué en date de ce jeudi que le 20 février 2013 a eu lieu le transfert d’autorité du commandant de la force Licorne au camp de Port Bouët. Le colonel Vincent Giraud succède au colonel François-Xavier Mabin.

Selon le communiqué, ce mandat a été marqué par de nombreuses actions aux côtés des Forces Républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI). De l’exercice de grande ampleur « Akwaba » au mois de novembre où plus de 600 militaires et 120 véhicules ont été déployés, en passant par les nombreux détachements d’instruction opérationnelle, la force Licorne a rempli sa mission d’accompagnement de la réforme de l’armée ivoirienne. Au total une quinzaine de formations ont été dispensées au profit des FRCI dans différents domaines : navigation, formation à l’exercice de l’autorité, missions communes de l'Armée de Terre.

Les militaires du 3e régiment de parachutistes d’infanterie de marine, du 1er régiment de hussards parachutistes et du 17e régiment du génie parachutiste sont rentrés en France. Ils ont été relevés par des militaires du 1er régiment de spahis, du 1er régiment d’infanterie et du 3e régiment du génie.

Les nouveaux arrivants, constituant le mandat 30 de la force Licorne, œuvreront également aux côtés de l’ONUCI et inscriront leur action dans la continuité du précédent mandat.

Le bataillon Licorne assure une présence dans et à proximité d’Abidjan en menant de très nombreuses missions de contact avec la population, comme avec les autorités civiles et militaires. Il maintient des liens étroits avec son environnement en conduisant des actions civilo-militaires au profit de la population ivoirienne et apporte ainsi son soutien à l’action de réconciliations nationale.
Ne te demandes pas ce que les Troupes de Marine peuvent faire pour toi, mais ce que tu peux faire pour les Troupes de Marine.

Avatar du membre
Rédacteur
Modérateur
Messages : 2849
Enregistré le : 28 avr. 2002, 23:02
Localisation : Paris
Contact :

Fin du mandat 29 de la force Licorne

Message par Rédacteur » 22 févr. 2013, 16:42

http://www.defense.gouv.fr/operations/c ... ce-licorne
20/02/2013 19:52
Fin du mandat 29 de la force Licorne
Le 20 février 2013 a pris fin le mandat 29 de la force Licorne sous le commandement du colonel François-Xavier Mabin, chef de corps du 3ème Régiment de parachutistes d’infanterie de marine. Ce dernier, COMANFOR Licorne depuis le 18 octobre 2012, a passé la main au colonel Vincent Giraud, chef de corps du 1er régiment de Spahis.
Ce mandat a été marqué par de nombreuses actions au profit des Forces Républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI). De l’exercice de grande ampleur « Akwaba » au mois de novembre où plus de 600 militaires et 120 véhicules ont été déployés, en passant par les nombreux détachements d’instruction opérationnelle, la force Licorne a rempli sa mission d’accompagnement de la réforme de l’armée ivoirienne. Au total une quinzaine de formation ont été dispensées au profit des FRCI dans différents domaines : la navigation, la formation à l’exercice de l’autorité, la tactique.
Au cours de la cérémonie de transfert d’autorité, le colonel François Xavier Mabin a décerné plusieurs médailles de la défense nationale à des officiers des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI) s'étant particulièrement illustrés pendant le mandat de la force.
Depuis le 12 janvier, l’escadron Alpha (1er RHP), 3 sections de la compagnie Bravo (3ème RPIMa) et le Train de Combat n°2 de la compagnie de commandement et de logistique interarmées de l’opération Licorne ont été engagés dans l’opération Serval au Mali. Le reste du personnel de la Force, resté au camp de Port Bouët, a assuré le soutien logistique de l’opération (accueil d’un détachement air, d’un bataillon parachutistes et d’une base opérationnelle aéroportée) tout en cumulant les missions propres à Licorne : défense du camp, accompagnement de l’armée ivoirienne…
La force Licorne a poursuivi son action d’aide aux populations, ponctuellement ou à moyen terme. A Noël par exemple avec la distribution de cadeaux aux enfants, de kits scolaires et de sport ou pour la réalisation d’un à Lomo Nord. Pour ce chantier, le forage est terminé et la pompe a été mise en place. Les travaux de finalisation (dalle et zone d’accès) seront achevés par le mandat 30.
Le colonel Vincent GIRAUD est accompagné d'un état-major tactique, d’un escadron de combat et d’un escadron de commandement et de logistique (1er Spahis), ainsi que d’une compagnie de combat d’infanterie du 1er régiment d’infanterie, d’un élément du 2ème régiment du matériel de l’armée de terre, ainsi que de militaires issus d’une centaine d’autres entités, principalement dans le domaine du soutien.
La force interarmées Licorne, composée de 450 militaires maintient une présence militaire en Côte d’Ivoire pour assurer la protection des ressortissants français en cas de dégradation sécuritaire, et accompagner l’armée ivoirienne dans sa réforme, tout en continuant d’apporter son soutien à l’opération Serval.
Ne te demandes pas ce que les Troupes de Marine peuvent faire pour toi, mais ce que tu peux faire pour les Troupes de Marine.

Avatar du membre
Rédacteur
Modérateur
Messages : 2849
Enregistré le : 28 avr. 2002, 23:02
Localisation : Paris
Contact :

Retour de mission du détachement de la force Licorne

Message par Rédacteur » 01 mars 2013, 15:50

http://www.defense.gouv.fr/operations/c ... ce-licorne
01/03/2013 13:13
Le 25 février 2013, les 200 militaires de la force Licorne qui ont constitué le détachement engagés dans l’opération Serval dès le 12 janvier 2013, sont rentrés au camp de Port Bouët, en Côte d’Ivoire.
Ce détachement, composé d’un escadron armé par le 1er régiment de hussards parachutistes (1er RHP), de deux sections du 3e régiment de parachutistes d’infanterie de marine (3e RPIMa), d’une section du 17e régiment du génie parachutiste (17e RGP) et du Train de combat n°2 (TC2), a été sollicité dès les premières heures de l’opération française au Mali, pour armer le GTIA1.
Quatre jours par la route ont été nécessaires au détachement pour rallier la ville de Bamako et participer à l’ouverture du théâtre malien. Plusieurs raids blindés, menés aux côtés des Forces armées maliennes (FAM), ont permis, entre autres, la reconquête des villes de Gao et de Tombouctou. Les sapeurs du détachement ont réalisé de nombreuses opérations de dépollution pyrotechnique : destruction d’une cinquantaine de roquettes, d’une cinquantaine de lance-roquettes RPG 7, de 150 obus de mortiers, de mines anti-char et neutralisation d’IED.
Lors de leur mandat en RCI, les éléments constituant ce détachement ont également mené des opérations de présence de moyenne durée (OPMD), conduit des détachements d’instruction opérationnelle (DIO) au profit des Force Républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI), avant d’être projetés en janvier dans l’urgence au Mali dans le cadre de l’opération Serval. Avant leur retour en France, ils ont achevé leur mandat avec la remise en condition du matériel.
Les 450 militaires de l’opération Licorne ont pour mission d’accompagner la réforme de l’armée ivoirienne tout en maintenant une présence militaire pour assurer la protection des ressortissants français.
Ne te demandes pas ce que les Troupes de Marine peuvent faire pour toi, mais ce que tu peux faire pour les Troupes de Marine.

Avatar du membre
Rédacteur
Modérateur
Messages : 2849
Enregistré le : 28 avr. 2002, 23:02
Localisation : Paris
Contact :

Formation du bataillon logistique de la MISMA

Message par Rédacteur » 25 mars 2013, 23:36

Formation du bataillon logistique de la MISMA

http://www.defense.gouv.fr/operations/a ... e-la-misma
20/03/2013 11:57
Formation du bataillon logistique de la MISMA
Du 11 au 15 mars, 18 militaires de l’escadron Alpha de la force Licorne ont mené un détachement d’instruction opérationnelle (DIO) au profit de 62 stagiaires des Forces Républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI) sur le camp militaire ivoirien d’Akouédo sud. Ce DIO, le troisième du genre depuis le début du mois de mars 2013, a pour objectif de participer à la formation de l’état-major et de la compagnie de transport du Bataillon Logistique (BATLOG) qui sera projeté au Mali dans le cadre de la Mission Internationale de Soutien au Mali (MISMA).

Tout au long de la semaine, les participants ont reçu une formation élémentaire de type PACK VITAL composée de cours théoriques, de mises en situation et d’exercices pratiques. L’instruction a notamment porté sur les domaines du combat (réaction face à une embuscade), de la logistique (constitution et déplacement d’un convoi) et du génie (lutte contre les IED). Une séance de tir et un atelier sur les transmissions ont complété une semaine de formation particulièrement riche.

Au total, ce sont près de 200 soldats du BATLOG ivoirien qui ont été formés par la force Licorne. Début avril, un exercice synthèse de grande ampleur clôturera ce cycle de formations. Organisé conjointement par les FRCI et la force Licorne, il permettra aux stagiaires ayant suivi ces DIO de restituer l’ensemble des connaissances et qualifications apprises avant leur projection au Mali.

Dans le cadre de sa mission de soutien à la modernisation de l’armée ivoirienne, la force Licorne ainsi que les Eléments Français au Sénégal conduisent régulièrement des DIO au profit des FRCI dans des domaines aussi variés que la navigation nautique, la formation à l’exercice de l’autorité, le tir de combat (IST/C), l’éducation sportive (EPMS) ou encore la tactique.
Ne te demandes pas ce que les Troupes de Marine peuvent faire pour toi, mais ce que tu peux faire pour les Troupes de Marine.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités