FFG 2013

Vous pouvez poster ici les reportages photographiques ou vos récits d'opérations militaires.

Vous devez être enregistré pour poster sur ce forum

Modérateur : Rédacteur

Répondre
Avatar du membre
Rédacteur
Modérateur
Messages : 2745
Enregistré le : 28 avr. 2002, 23:02
Localisation : Paris
Contact :

FFG 2013

Message par Rédacteur » 22 mars 2013, 23:17

http://www.defense.gouv.fr/operations/a ... ec-les-ffg
22/03/2013 21:01
Corymbe : exercice amphibie avec les FFG
Du 4 au 7 mars 2013, dans le cadre de son déploiement en zone Corymbe, un exercice amphibie a été mené par le bâtiment de projection et de commandement (BPC) Mistral, l’aviso Lieutenant de Vaisseau Le Hénaffet les forces françaises au Gabon (FFG).
Le groupe amphibie a rejoint Nyonié, après avoir embarqué au large de Libreville un détachement de l’aviation légère de l’armée de Terre (ALAT) ainsi que la compagnie motorisée tournante des FFG armée par le 3e régiment d’infanterie de marine (3eRIMa), avec un peloton de chars ERC-90 Sagaieet deux équipes cynophiles.

L’objectif consistait à mettre en œuvre un exercice amphibie de niveau « GA1 » (groupe amphibie centré sur un grand bâtiment). Le scenario simulait l’exfiltration de prisonniers détenus en zone de jungle, inaccessible tant par les airs que par une simple manœuvre terrestre. Engagé à partir du BPC, deux cents marsouins et trente véhicules ont été débarqués et rembarqués par les engins la flottille amphibie et les hélicoptères de manœuvre. Le Mistral, avec son état-major embarqué, a assuré le commandement tactique de l’exercice. L’aviso Le Hénaff avait pour mission de protéger le BPC contre les menaces aérienne et maritimes, jouées dans l’exercice par l’hélicoptère Fennec des FFG et les embarcations rapides du Mistral. Le Hénaff a également simulé un tir contre terre contre une menace terrestre du 6e bataillon d’infanterie de marine (6e BIMa) de Libreville. Il a par ailleurs discrètement mis à terre des forces avancées. De leur côté, les deux hélicoptères de manœuvre Puma ont infiltré des forces en amont, participé au débarquement principal et conduit une surveillance maritime.

L’exercice avait également pour objectif le partage de savoir-faire avec les forces armées des pays riverains : seize militaires gabonais ont été embarqués pour valider in situ un stage d’initiation aux opérations amphibies. Quatre officiers congolais étaient également insérés dans les tours de quart à la machine et en passerelle, afin de partager l’expertise de l’équipage du Mistral.

Parallèlement, deux exercices ont été menés. Le premier a simulé la détection et la visite d’un bâtiment suspect joué par Le Hénaff. Le deuxième consistait à rechercher et à transférer à la marine gabonaise un navire de pêche abandonné à la dérive, constituant un danger sérieux pour la navigation.

Corymbe est une mission de présence quasi permanente des forces armées françaises dans le golfe de Guinée, en place depuis 1990. Le dispositif est armé par un bâtiment de la marine Nationale qui peut être ponctuellement renforcé par des moyens terrestres et aéromobiles embarqués. Le dispositif Corymbe complète le dispositif français prépositionné en Afrique occidentale, au Gabon et au Sénégal. Il peut soutenir toute opération, en cours comme Licorne en Côte d’Ivoire, ou nouvelle comme des opérations d’aide aux populations, de sécurisation ou d’évacuation de ressortissants. Corymbe permet également la réalisation de missions de coopération bilatérale avec les pays de la région.
Ne te demandes pas ce que les Troupes de Marine peuvent faire pour toi, mais ce que tu peux faire pour les Troupes de Marine.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité