Bordeaux : une résidence pour les anciens combattants

Vous souhaitez faire part de la création d'un site militaire, d'une journée porte ouverte dans un régiment ou bataillon, annoncer la création d'une association militaire, ou la parution d'un livre militaire ? C'est ici que cela se passe...

Vous devez être enregistré pour passer une annonce

Modérateur : Rédacteur

Répondre
Avatar du membre
Rédacteur
Modérateur
Messages : 2745
Enregistré le : 28 avr. 2002, 23:02
Localisation : Paris
Contact :

Bordeaux : une résidence pour les anciens combattants

Message par Rédacteur » 02 janv. 2013, 15:05

http://www.aqui.fr/societes/la-region-a ... 5.html?rss
22/12/2012 - Nicolas César
La Région Aquitaine présente un projet de résidence intergénérationnelle dédiée aux anciens combattants
En 2014, à Bordeaux, en plein centre-ville, dans le quartier populaire Saint-Michel, une résidence va réunir des jeunes en formation professionnelle et des anciens combattants d'Afrique noire. Un projet porté par la Région Aquitaine, et financé aussi par l'Etat, la CUB (Communauté urbaine de Bordeaux), le Conseil général de Gironde et la mairie de Bordeaux. Il a été présenté ce vendredi 21 décembre à l'hôtel de Région. Cette résidence va changer le quotidien de bon nombre d'anciens combattants, qui sont parfois contraints de vivre dans des logements insalubres.

"On compte actuellement entre 500 et 600 anciens combattants sur l’ensemble de la Communauté urbaine de Bordeaux dont 320 sont logés dans le parc Adoma, opérateur historique de l’accueil des travailleurs migrants, et 150 dans le parc privé, dans des logements souvent insalubres", explique Naïma Charaï, conseillère régionale déléguée aux solidarités. Cette future résidence intergénérationelle va leur changer la vie. D'autant plus, qu'elle se situe dans "leur" quartier, Saint-Michel, où ils vivent actuellement. L'ancien lycée professionnel des Menuts va être reconverti. Aquitanis a été retenu comme bailleur emphytéotique.

Un investissement de 4 millions d'eurosCe projet prévoit 44 logements de type T1 et T1 bis, équivalent à 62 places. Il y aura 25 logements adaptés aux anciens combattants et 15 autres logements pour des jeunes en formation ou en mobilité professionnelle. "L'objectif est que les anciens transmettent leur mémoire aux jeunes", avance Naïma Charaï. A noter à cet égard, qu'un espace dédié à l’histoire des troupes coloniales de 100 m² est également prévu en rez de chaussée. Le chantier est évalué à 4 millions d'euros. L'ouverture prévisionnelle est programmée à fin 2015. Enfin, Alain Rousset, président de la Région Aquitaine et député de Gironde, a annoncé qu'il déposerait prochainement un projet de loi sur la décristallisation des pensions des anciens combattants, afin "qu'ils perçoivent leurs pensions dans leur pays d'origine".
Ne te demandes pas ce que les Troupes de Marine peuvent faire pour toi, mais ce que tu peux faire pour les Troupes de Marine.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité