EEI 9

Espace de discussion et d'entraide sur des points d'histoire des unités, des techniques et tactiques militaires.

Vous devez être enregistré pour passer une annonce

Modérateur : Rédacteur

Répondre
militariatdm
Apprenti tribun
Messages : 8
Enregistré le : 21 nov. 2012, 02:47

EEI 9

Message par militariatdm » 26 nov. 2012, 05:44

Bonjour à tous,
Je recherche des infos sur le EEI 9 (Escadron d'éclairage et d'investigation N°9) basé à Poitier.
L'escadron est il rataché au RICM pour en partager les infrastructures et la logistique tout ayant un commandement indépendant ou est il intégré au RICM et donc mis directement sous le commandement du chef de corps du RICM.
Cordialement

Avatar du membre
Jeanlouis
Tribun Sénior
Messages : 99
Enregistré le : 05 oct. 2009, 01:36
Localisation : Grasse - 06

Re: EEI 9

Message par Jeanlouis » 26 nov. 2012, 10:04

Bonjour militariatdm en réponse au post sur l'E.E.I 9 voici quelques réponses:

Jusqu'en 1977, la mission d'éclairage au profit des grandes unités de l'Armée de Terre était du ressort d'unités élémentaires de l'Infanterie, les CEB (Compagnies d'éclairage de Brigade), montées sur Jeep, dont certaines armées d'un canon de 106mm sans-recul et d'autres équipées d'un radar de surveillance rapproché RASURA.

En 1977 les Brigades se transforment en Divisions, les CEB deviennent CED (Compagnies d'éclairage divisionnaires) et passent progressivement de l'Infanterie à la Cavalerie, devenant par la même occasion des EED (Escadrons d'éclairage divisionnaires).
Unités formant Corps, les EED sont rattachés à un Régiment de chars de bataille qui en assure le support et l'administration, mais relèvent de la seule autorité du Général commandant la Division pour emploi.

Les principales missions des EED sont :
> de déceler les positions de l'ennemi et de déterminer la nature et le volume de celui-ci,
> de reconnaître les itinéraires au profit des unités de la Division,
> de flanc-garder le dispositif divisionnaire
> de couvrir les intervalles.

Le retour aux Brigades, en 1998, génère une nouvelle mutation, les EED devenant des EEI (Escadrons d'éclairage et d'investigation) qui perdent leur autonomie et deviennent des unités élémentaires de leur corps support. (source:http://alsacereserve.jeun.fr/t1727-les- ... estigation)

En 1998 l'Escadron Anti-Chars (E.A.C) du 1er RIMa se transforme en Escadron d'Eclairage et d'Investigation (E.E.I) n°9 au profit de la 9ème B.L.B.Ma.
L’E.E.I 9 maintient les traditions de l’Escadron Autonome de Reconnaissance (E.A.R.) qui s’illustra en Indochine.
Il est actuellement détaché auprès du R.I.C.M de Poitiers (je dirais des erreurs sur son implantation donc SOS Administrateur et autres amis du forum).
3 compagnies appuient l’état-major et constituent les éléments organiques de la 9ème B.L.B.Ma (en plus de ces 6 000 hommes):

la 9ème Compagnie de Commandement et de Transmissions de Marine (9ème C.C.T.Ma) détachée auprès de l’E.M.9
L' Escadron d'Eclairage et d'Investigation (E.E.I 9) détaché auprès du R.I.C.M
La Batterie de Renseignement Brigade (B.R.B 9) détachée auprès du 11ème R.A.Ma

Les insignes sont les suivantes:
Escadron Autonome de Reconnaissance
Image

Escadron d'Eclairage et d'Investigation (type1) de 1998 à 2010
Image

Escadron d'Eclairage et d'Investigation (type2) depuis 2010
Image

J'espère avoir répondu à votre question ou du moins en parti à bientôt sur le forum, amitié Coloniale ;)

Avatar du membre
Rédacteur
Modérateur
Messages : 2745
Enregistré le : 28 avr. 2002, 23:02
Localisation : Paris
Contact :

Re: EEI 9

Message par Rédacteur » 27 nov. 2012, 00:49

http://cavaliers.blindes.free.fr/rgtactive/eei.html
E.E.I. n°9: (Régiment infanterie chars de marine - Poitiers)
jusqu'en 2009:
Ex escadron anti-Chars du 1er RIMa.
C’est en 1998 que l’EAC se transforme en EEI au profit de la 9eBLBMa. L’escadron est l'héritier des traditions de l’escadron autonome de reconnaissance (E.A.R.)qui s’est illustré en Indochine.
L’insigne est la reprise de l’insigne de l’EAR où la silhouette de blindé est remplacée par une étoile bleue bordée de rouge pour les éclaireurs coloniaux et deux inscriptions, le sigle "EAR" et "1944" date de création de cette formation.
L’insigne est homologué G 4554 en 1998 et produit par Balme.
Après 2009, après le déménagement de l'EEI 3 de carpiagne et son affectation au le RICM ou il change d'appelation et devient EEI 9. Héritier des traditions du RCCC, il en reprend la forme, le fond est noir, couleur de l'escadron, et l'étoile d'éclaireur aux couleurs des TDM porte en son centre un 9 pour la 9e brigade et au sommet 1944, date de création du RCCC.
L'insigne est homomogué G 5138 en 2010 , il est produit par Boussemart .

http://www.defense.gouv.fr/terre/presen ... -de-marine
Éléments organiques de la 9e BLBMa/BIMa: en plus de ces 6 000 hommes, 3 compagnies appuient l’état-major.

la 9e compagnie de commandement et de transmissions de marine (9e CCTMa) détachée auprès de l’EM9,
un escadron d'éclairage et d'investigation (EEI 9) détaché auprès du RICM,
une batterie de renseignement brigade (BRB 9) détachée auprès du 11e RAMa.

http://unabcc.org/unit%C3%A9s-op%C3%A9rationnelles/
Escadrons d'Eclairage et d'Investigation
EEI 1 - Valence (rattaché au 1er RS)
EEI 2 - Olivet (rattaché au 12ème RC)
EEI 3 - Angoulême (rattaché au 1er RIMa)
EEI 6 - Orange (rattaché au 1er REC)
EEI 7 - Verdun (rattaché au 1er RCh)
EEI 9 - Poitiers (rattaché au RICM)

http://1rima.fr/amicale/unites_eei.html
Les unités du Régiment (1er RIMa) : Fanion & Insigne de l'EEI
Ne te demandes pas ce que les Troupes de Marine peuvent faire pour toi, mais ce que tu peux faire pour les Troupes de Marine.

militariatdm
Apprenti tribun
Messages : 8
Enregistré le : 21 nov. 2012, 02:47

Re: EEI 9

Message par militariatdm » 27 nov. 2012, 16:48

Bonjour,
Avant tout merci à tous pour vos réponses !!
Donc si j'ai bien compris et corrigé moi si je me trompe, depuis 1998 un EEI n'ai plus autonome il est sous commandement du chef de corps du régiment support, donc pour en revenir au EEI 9 il dépent et est sous le commandement du chef de corps du RICM, ont peut donc dire que le EEI 9 est un escadron du RICM !!! vrai ou faux ?
cordialement

Avatar du membre
Jeanlouis
Tribun Sénior
Messages : 99
Enregistré le : 05 oct. 2009, 01:36
Localisation : Grasse - 06

Re: EEI 9

Message par Jeanlouis » 27 nov. 2012, 17:04

militariatdm a écrit :Bonjour,
Avant tout merci à tous pour vos réponses !!
Donc si j'ai bien compris et corrigé moi si je me trompe, depuis 1998 un EEI n'ai plus autonome il est sous commandement du chef de corps du régiment support, donc pour en revenir au EEI 9 il dépent et est sous le commandement du chef de corps du RICM, ont peut donc dire que le EEI 9 est un escadron du RICM !!! vrai ou faux ?
cordialement
Bonjour, oui et non pourrais être la réponse car en principe il dépend administrativement du RICM mais agit principalement pour le "compte" de la 9ème BLBMa mais attendons la confirmation de l' administrateur à bientôt amitiès coloniale

Avatar du membre
Rédacteur
Modérateur
Messages : 2745
Enregistré le : 28 avr. 2002, 23:02
Localisation : Paris
Contact :

Re: EEI 9

Message par Rédacteur » 28 nov. 2012, 14:32

Effectivement les EEI exercent leurs missions au profit de leur Brigade d'emploi mais sont des unités à part entière de leur corps support.

http://www.ricm.terre.defense.gouv.fr/p ... nisations/
Le Régiment d’Infanterie Chars de Marine est organisé en plusieurs escadrons. Les quatre escadrons blindés sont bâtis sur un format identique et alignent douze chars AMX 10 RC et douze VBL sur leur ordre de bataille. L’escadron d’éclairage et d’investigation (EEI), spécialisé dans la recherche du renseignement d’ordre tactique possède 32 VBL. Chacune de ces unités est composée d’environ 120 soldats. L’escadron de commandement et logistique a comme mission principale le soutien des unités. Enfin le septième escadron forme la réserve du régiment.

http://www.ricm.terre.defense.gouv.fr/l ... rticle/eii
Héritiers des Groupes de reconnaissances et des célèbres Régiments d’auto - mitrailleuses de la Seconde Guerre mondiale, nous avons tout d’abord pris l’appellation d’Escadron d’Eclairage Divisionnaire (EED) puis finalement d’Escadron d’Eclairage et d’Investigation.
Les Eclaireurs ont servi dans de multiples endroits au cours de leur longue histoire. Les trois derniers lieux de stationnement ont été Saint Wendel en Allemagne de 1978 à 1999 puis Carpiagne près de Marseille jusqu’en 2009 et enfin Poitiers depuis le 01 juin 2010.
Ainsi aujourd’hui, les militaires de l’escadron portent les attributs du Régiment d’Infanterie de Chars de marine et l’étoile symbolique des éclaireurs.
Cette double filiation fait la fierté de tous ceux qui y servent. Elle les oblige aussi à chercher l’excellence en tout : opération extérieure et intérieure, exercices tactiques et moments de cohésion. Les Officiers, Sous-officiers et Marsouins se doivent de posséder un cœur vaillant, un moral d’acier et un corps aguerri pour être digne de servir l’EEI 9 comme l’ont fait nos Anciens.
Les Eclaireurs n’ont rien de différent de la jeunesse actuelle. En choisissant de venir servir l’escadron, ils cherchent un certain état d’esprit. Chez nous, les éclaireurs de Marine cultivent une débrouillardise faite d’initiatives, un sens de l’adaptation, une compréhension des autres, une opiniâtreté dans tout ce qu’ils entreprennent, un sens du concret et le caractère sacré du détail. Tout cela pour la réussite de la mission « envers et contre tout ».
En un mot, les éclaireurs ont une maxime au coeur : « Pas pour nous, mais pour la gloire de l’escadron »
Voilà notre escadron d’éclairage, bonne visite !
« Eclaireurs, Toujours, Marsouins, devant ! »
Ne te demandes pas ce que les Troupes de Marine peuvent faire pour toi, mais ce que tu peux faire pour les Troupes de Marine.

militariatdm
Apprenti tribun
Messages : 8
Enregistré le : 21 nov. 2012, 02:47

Re: EEI 9

Message par militariatdm » 29 nov. 2012, 03:26

Bonjour,
Merci à tous pour toutes vos précisions qui répondent parfaitement à ma question.
Salutations coloniales

Lutin.Grognon
Tribun Major
Messages : 32
Enregistré le : 29 août 2011, 09:06

Re: EEI 9

Message par Lutin.Grognon » 02 déc. 2012, 18:41

Les EEI sont partie intégrante de leur Régiment d'appartenance. Ils sont placés, pour emploi, aux ordres de la Brigade au profit de laquelle ils effectuent des missions de recherche de renseignement tactique. Leur action vise à :

> découvrir l’intention adverse ;
> préparer l’engagement et le désengagement de la force amie ;
> identifier les intérêts de la population et contribuer ainsi à légitimer l’action amie.

L'EEI est une unité spécialisée dans l'obtention du renseignement à courte et à moyenne portée au profit du niveau tactique terrestre pour lequel il est engagé.
Unité essentiellement destinée à la recherche du renseignement ou à la surveillance, en coopération étroite avec les autres moyens ou capteurs, n'engageant qu'exceptionnellement le combat, l'EEI concourt à la sûreté rapprochée de la grande unité d'emploi.

Ses missions évolueront en fonction des besoins de son niveau d'emploi.

L'EEI renseigne de jour, de nuit et par tout temps en recourant à sa mobilité, sa souplesse d'emploi, sa furtivité.

Quel que soit son ennemi, son action repose sur :
> la recherche de la meilleure efficacité de ses diverses composantes,
> la transmission instantanée, précise mais concise, des renseignements obtenus par ses moyens propres, la population, les prisonniers éventuels,
> l'utilisation judicieuse du terrain,
> la recherche de la surprise,
> la rapidité de la manoeuvre de ses moyens d'investigation,
> l'audace raisonnée

L’Escadron d’Eclairage et d'Investigation est structuré pour :
> renseigner en avant, sur les flancs ou sur les arrières de sa grande unité interarmes d’appartenance, ou éventuellement du régiment ou du groupement qu'il renforce temporairement,
> renseigner sur les possibilités de franchissement grâce à ses PAT,
> surveiller un secteur ou un intervalle,
> renseigner sur le premier échelon tactique adverse,
> exploiter sans délai le renseignement en détruisant par surprise un objectif vulnérable,
> mener une action de feu d’opportunité sans se laisser accrocher,
> participer à des actions visant à contrôler le milieu,
> agir dans un cadre interarmes pour constituer à la demande un sous-groupement avec les unités de mêlée, agir en complémentarité avec l’ALAT, faciliter l’action du génie, de l’artillerie ou de l’escadron de circulation.

Il lui est en revanche difficile de s’infiltrer dans la profondeur d’un dispositif adverse organisé, car il ne dispose ni de l’autonomie logistique suffisante, ni des moyens de communication, ni des moyens de feu lui permettant de garantir sa survivabilité

militariatdm
Apprenti tribun
Messages : 8
Enregistré le : 21 nov. 2012, 02:47

Re: EEI 9

Message par militariatdm » 03 déc. 2012, 04:39

Bonjour à tous,

Merci Lutin.Grogon pour ce complément d'information !
Trés cordialement

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités