Il faut aussi regarder derrière les portes

Espace de discussion et d'entraide sur des points d'histoire des unités, des techniques et tactiques militaires.

Vous devez être enregistré pour passer une annonce

Modérateur : Rédacteur

Répondre
Avatar du membre
Mattle1
Vieux Sage
Messages : 884
Enregistré le : 24 nov. 2008, 11:20
Localisation : Tamatave , Madagascar

Il faut aussi regarder derrière les portes

Message par Mattle1 » 02 nov. 2011, 15:40

Biribi, c’est le nom donné à la fin du XIXe siècle aux nombreux bagnes militaires que l’armée française installa en Afrique du Nord pour se débarrasser de ses ” mauvais sujets ” : on y envoyait les fortes têtes, les indisciplinés, les condamnés des conseils de guerre, les jeunes qui sortaient de prison, mais aussi parfois les opposants politiques, les homosexuels ou les faibles d’esprit.

Ce livre retrace, pour la première fois, l’histoire tragique de ces ” corps spéciaux ” : compagnies disciplinaires, bataillons d’Afrique ou ateliers de travaux publics. Il décrit le sort terrible réservé aux milliers d’hommes qui y furent envoyés, les brimades, les sévices, parfois les tortures infligées par des sous-officiers indignes, le travail harassant sous un soleil de plomb, la violence des relations entre hommes dans ce qui était considéré comme les bas-fonds de l’armée.

Mais il montre aussi comment le courage de quelques-uns, condamnés, médecins, militants ou journalistes comme Albert Londres, contribua à faire peu à peu prendre conscience au pays de l’horreur quotidienne vécue dans ces camps disciplinaires.

Les derniers ” corps spéciaux ” de l’armée française furent supprimés au début des années 1970.

Image

Uploaded with ImageShack.us

Avatar du membre
mouragues66
Ténor du Forum
Messages : 189
Enregistré le : 27 avr. 2007, 00:28
Localisation : Perpignan

Re: Il faut aussi regarder derrière les portes

Message par mouragues66 » 07 déc. 2011, 22:04

Le fort de Collioure était l'antichambre des bagne coloniaux d'Afrique du Nord, bagne réservé aux exclus du drapeau, indignes de porter les armes parce que condamnés par une cours d'Assise....ils partiraont vers l4algérie la Tunisie ou le Maroc intègreront les Bat'd'Af
lire le livre d'Albert Londres on a du mal à croire qu'une telle organisation ait pu fonctionner en parallèle si longtemps

cordialement

jef
24 RTS Marche Sempre Maï Morirem

Avatar du membre
Rédacteur
Modérateur
Messages : 2745
Enregistré le : 28 avr. 2002, 23:02
Localisation : Paris
Contact :

Re: Il faut aussi regarder derrière les portes

Message par Rédacteur » 08 déc. 2011, 20:00

Existe t'il un ouvrage sur les Compagnies Disciplinaires en Extrême-Orient ?

Image
Ne te demandes pas ce que les Troupes de Marine peuvent faire pour toi, mais ce que tu peux faire pour les Troupes de Marine.

Avatar du membre
mouragues66
Ténor du Forum
Messages : 189
Enregistré le : 27 avr. 2007, 00:28
Localisation : Perpignan

Re: Il faut aussi regarder derrière les portes

Message par mouragues66 » 09 déc. 2011, 20:26

Bonjour

pour ce qui concerne les compagnie disciplinaire j'ai vu un article dont je vous donnerai les réferences.. il y a le livre de Bodin mais vais le relire
je vais en parler dans mon prochain livre sur les tirailleurs du 24 RMTS qui etaent la seule formation Noire a voir une section de redressement sénégalaise
2/24e RMTS administrée par un lieutenant ou un adjudant chef africain sous les ordre directs de Tourret entre 1948 et 1950

vous tiens au courant

cordialement

jef
24 RTS Marche Sempre Maï Morirem

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités