Bataillon Colonial Sibérien

Espace de discussion et d'entraide sur des points d'histoire des unités, des techniques et tactiques militaires.

Vous devez être enregistré pour passer une annonce

Modérateur : Rédacteur

Répondre
Avatar du membre
Rédacteur
Modérateur
Messages : 2827
Enregistré le : 28 avr. 2002, 23:02
Localisation : Paris
Contact :

Bataillon Colonial Sibérien

Message par Rédacteur » 09 oct. 2012, 13:23

http://www.musee-infanterie.com/objet/3 ... l-siberien
Après la prise du pouvoir par les bolcheviques en Russie (1917), les troupes restées fidèles au Tsar tentent de rétablir la situation. Parmi celles-ci, un certain nombre de régiments « blancs » combattent les troupes « rouges » en Sibérie.
En mars 1918, le traité de Brest-Litovsk met fin aux hostilités sur le front de l’est entre l’Allemagne et la Russie bolchevique. Les alliés décident l’ouverture d’un front oriental contre les « rouges » qui viennent de se ranger dans le même camp que les Allemands en cessant de les combattre.
Une grosse partie des forces que les alliés expédient contre les Russes se compose de Tchèques. Avec eux est créée une mission Française, commandée par le général JANIN, bon connaisseur des alliances russes. Aux ordres du chef de bataillon MALLET, le Bataillon Colonial Sibérien est constitué le 14 juillet 1918. Il se compose de deux compagnies du 16ème Régiment d’ Infanterie Coloniale basé à Tien-Tsin en Chine, de deux compagnies du 9ème Régiment d’Infanterie Coloniale basé à Hanoi et d’une compagnie du 3ème Zouave basé au Tonkin.
Il arrive à Vladivostok en août 1918 et il s’agit pour lui de faciliter l’évacuation des troupes tchèques qui refluent sous la pression des forces bolcheviques le long des lignes du Transsibérien. De plus le bataillon doit se battre contre des bandes de prisonniers allemands, autrichiens et hongrois qui se sont libérés d’eux-mêmes et réarmés.
Après une courte mais rude campagne d’hiver qui lui vaudra une citation à l’ordre de l’Armée le 30 avril 1919, le bataillon est rapatrié.

Le fanion du Bataillon Colonial Sibérien se compose d’un rectangle de soie bleu, blanc et rouge et d’une cravate de mêmes couleurs. La soie mesure 61 cm de longueur et 42 cm de largeur. Sur le revers est inscrit « HONNEUR ET PATRIE ». La cravate pliée en deux, a une longueur de 25 cm et une largeur de 8 cm.

Image
Ne te demandes pas ce que les Troupes de Marine peuvent faire pour toi, mais ce que tu peux faire pour les Troupes de Marine.

Avatar du membre
Mattle1
Vieux Sage
Messages : 917
Enregistré le : 24 nov. 2008, 11:20
Localisation : Tamatave , Madagascar

Re: Bataillon Colonial Sibérien

Message par Mattle1 » 09 oct. 2012, 19:49

Bataillon Colonial Sibérien. Ils étaient habillé comment ?

Avatar du membre
Rédacteur
Modérateur
Messages : 2827
Enregistré le : 28 avr. 2002, 23:02
Localisation : Paris
Contact :

Re: Bataillon Colonial Sibérien

Message par Rédacteur » 10 oct. 2012, 14:10

Le Bataillon colonial sibérien à Vladivostok en août 1918
Image

La parade de bataillon Sibérien colonial dans Vladivostok, apparemment le 9 août 1919
http://mil-history.livejournal.com/918985.html

Voir aussi
http://pages14-18.mesdiscussions.net/pa ... 9522_1.htm
http://pages14-18.mesdiscussions.net/pa ... 2340_1.htm
Ne te demandes pas ce que les Troupes de Marine peuvent faire pour toi, mais ce que tu peux faire pour les Troupes de Marine.

Avatar du membre
Mattle1
Vieux Sage
Messages : 917
Enregistré le : 24 nov. 2008, 11:20
Localisation : Tamatave , Madagascar

Re: Bataillon Colonial Sibérien

Message par Mattle1 » 10 oct. 2012, 20:47

Un autre coin du monde.Très loin de chez nous et bien méconnu .Soldats oubliés, soldats courageux.

Avatar du membre
croc/59-62
Vieux Sage
Messages : 645
Enregistré le : 29 avr. 2005, 09:38
Localisation : Côte d'Azur

Re: Bataillon Colonial Sibérien

Message par croc/59-62 » 20 nov. 2012, 19:08

Bonsoir à tous
Notre aimable Rédacteur nous dit:
Une grosse partie des forces que les alliés expédient contre les Russes se compose de Tchèques.
Pas tout à fait:

LEGION TCHEQUE
1915 (?): Le ministre impérial de la Guerre Kérinsky a formée la Légion Tchèque avec des prisonniers de guerre tchèques servant, contraints et forcés, dans les armées autrichiennes. Ayant accepté de reprendre les armes contre leurs anciens maîtres, les fantassins, artilleurs et cavaliers, avec tous leurs équipements, forment un Corps d’Armée à trois divisions comprenant environ 40 000 hommes.
Ce Corps d’Armée, qui s’est couvert de gloire durant les années 1915/18 sur les fronts de l’Est, est devenue une armée puissante, d’une excellente valeur militaire, bien commandée, bien armée, les soldats étant très courageux et discipliné.
Durant la guerre civile russe, un accord est convenu pour le rapatriement de la Légion Tchèque vers Vladivostk et l’Europe
Mars 1918: La Légion Tchèque, forte de 42 000 hommes, est commandée par le général DIETTRICH et est formée de 3 divisions.
= La 1° Division est commandée par le général TCHETCHEK, en Sibérie occidentale, secteur de la Volga à Omsk.
= La 2° Division est commandée par le général GAJDA, en Sibérie Centrale, de Omsk au lac Baïkal.
= La 3° Division est commandée par le général DIETERICHS, en Sibérie Orientale, du lac Baïkal à Vladivostok.

A bientôt

croc
ancien du 9° RIMa
Service militaire - Période pendant laquelle on mange mal mais qui nourrit la conversation pour la vie.
Pierre Daninos

Avatar du membre
Rédacteur
Modérateur
Messages : 2827
Enregistré le : 28 avr. 2002, 23:02
Localisation : Paris
Contact :

Re: Bataillon Colonial Sibérien

Message par Rédacteur » 21 nov. 2012, 23:56

La légion tchèque : http://www.czechlegion.com/TheCzechLegi ... ction.html
L'intervention en Sibérie (Shiberia Shuppei?), ou l'expédition de Sibérie, de 1918-1922 : http://fr.wikipedia.org/wiki/Interventi ... b%C3%A9rie
Ne te demandes pas ce que les Troupes de Marine peuvent faire pour toi, mais ce que tu peux faire pour les Troupes de Marine.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités