2017 : RSMA-Guadeloupe

L'actualité des unités TDM jusqu'à aujourd'hui

Vous devez être enregistré pour passer une annonce

Modérateur : Rédacteur

Avatar du membre
Rédacteur
Modérateur
Messages : 2745
Enregistré le : 28 avr. 2002, 23:02
Localisation : Paris
Contact :

2017 : RSMA-Guadeloupe

Message par Rédacteur » 14 sept. 2017, 18:23

Changement à la tête du RSMA de Guadeloupe
RCI, le 12/07/2017 - 07:54, par Christophe Langlois
https://www.rci.fm/infos/societe/change ... guadeloupe
Sébastien Pélissier est le nouveau commandant du Régiment du Service Militaire Adapté de notre département. Il succède à Yann Le Balc’h.
Le RSMA de Guadeloupe a donc officiellement un nouveau commandant depuis mardi soir 11 juillet, mais aussi de nouveaux bâtiments pour accueillir les volontaires. Après deux années passés à la tête du Régiment du Service Militaire Adapté le colonel Yann Le Balc’h passe la main à Sébastien Pélissier. Ce dernier devient la plus haute autorité militaire de l’archipel et va devoir poursuivre le travail entrepris par ses prédécesseurs. Il faut savoir que le RSMA achève cette année un cycle de fort développement dans le cadre du plan « SMA 6000 » : cela représente aujourd’hui plus de 1 000 jeunes en formation dans 30 filières différentes. Un nouvel arrivant qui est bien conscient de la tâche qui l’attend. A noter que c’est le Général de brigade Luc du PERRON de REVEL, commandant le Service Militaire Adapté en France, qui présidait les cérémonies officielles de passation de commandement. Un moment important et symbolique pour le RSMA qui souhaitait instamment marquer le coup et rappeler par la même occasion son ancrage dans notre archipel.
Ne te demandes pas ce que les Troupes de Marine peuvent faire pour toi, mais ce que tu peux faire pour les Troupes de Marine.

Avatar du membre
Rédacteur
Modérateur
Messages : 2745
Enregistré le : 28 avr. 2002, 23:02
Localisation : Paris
Contact :

RSMA – Départ vers Saint-Martin

Message par Rédacteur » 15 sept. 2017, 12:19

RSMA – Départ vers Saint-Martin
St Martin's Week, Autre - 12 septembre 2017
Des renforts de l’équipe « sauvetage et déblaiement » du RSMA de la Guadeloupe s’envolent vers Saint-Martin.

Le chef de l’Etat est arrivé ce mardi en Guadeloupe et a annoncé quelques heures après son atterrissage la mobilisation, entre autres, du service militaire adapté pour venir en aide aux populations.

Des aujourd’hui, une première équipe spécialisée dans le déblaiement et Le sauvetage se rend à Saint-Martin.
Ne te demandes pas ce que les Troupes de Marine peuvent faire pour toi, mais ce que tu peux faire pour les Troupes de Marine.

Avatar du membre
Rédacteur
Modérateur
Messages : 2745
Enregistré le : 28 avr. 2002, 23:02
Localisation : Paris
Contact :

Re: RSMA-G

Message par Rédacteur » 15 sept. 2017, 12:19

Le RSMA en renfort à Saint-Martin
France-Antilles, Valérie DURU, Mercredi 13 septembre 2017
http://www.guadeloupe.franceantilles.fr ... 448443.php
Le Régiment du service militaire adapté (RSMA) envoie une équipe spécialisée dans le sauvetage déblaiement à Saint-Martin. Mardi, un premier détachement est parti avec du fret (eau et rations alimentaires).
.Sur le tarmac de l'aéroport Pôle Caraïbes, hier après-midi, des militaires du RSMA embarquent des cartons dans un avion d'Air Antilles. À l'intérieur, des rations alimentaires destinées à la population de Saint-Martin et aux secours.
En plus de quatre palettes de rations, ils chargent des packs d'eau. « En tout, 4 tonnes de fret » , indique un employé de l'aéroport. L'avion est prévu pour décoller à 15 heures, avec à son bord quatre militaires du RSMA.
« J'envoie un premier élément, un « harpon » , dans le jargon militaire » , explique le colonel Pellissier. Le capitaine Olivier, l'adjudant-chef Thierry, le caporal-chef Thierry et le caporal Maria forment un détachement de liaison et de commandement.
Ils sont envoyés à Saint-Martin en éclaireurs. « Pour préparer l'arrivée des autres éléments, que nous projetterons soit dans la journée, soit demain, soit dans les jours à venir » . Un premier module sauvetage et déblaiement doit partir dans la foulée.
AIDE AUX POPULATIONS
Neuf jeunes volontaires stagiaires du RSMA devaient prendre l'avion hier ou aujourd'hui, tandis que quatre autres partiront par bateau, avec deux véhicules. « Nous devons pouvoir être autonomes sur place. »
À son arrivée, hier, en Guadeloupe, le chef de l'État avait annoncé la mobilisation, entre autres, du RSMA, pour venir en aide aux populations. Le régiment se tient prêt à envoyer d'autres renforts.
« Nous sommes prêts à envoyer un module élagage et un troisième pour aider à déblayer et à secourir la population dans des tâches non spécialisées. » Le RSMA pourrait ainsi projeter très rapidement « 50, 60 ou 100 personnels » .
Et à entendre le colonel Pellissier, son engagement pourrait s'inscrire dans la durée. « Nous avons un certain nombre de spécialités qui permettent au régiment d'agir dans l'urgence, mais aussi sur le long terme, pour participer à la reconstruction de Saint-Martin. »
Pour le colonel Pellissier, le RSMA est d'autant plus concerné qu'il compte beaucoup de Saint-Martinois dans ses rangs. « Une centaine chaque année. » Et parmi ceux qui sont actuellement incorporés, « 50% n'ont pas de nouvelles de leurs familles » .
ILS ONT DIT
Caporal Maria, volontaire technicienne au RSMA : « C'est important de pouvoir aider »
« C'est très important pour moi de partir à Saint-Martin et de pouvoir aider. Ça va être, je pense, très choquant à voir, mais on est fort. Je me suis préparée pour ça. J'ai quitté l'île pour entrer au RSMA il y a un an et demi, mais je rentre pour les vacances. J'ai eu des nouvelles de ma famille. Ils vont bien, mais ils ont tout perdu. J'espère que je pourrai les voir.
Comme je connais Saint-Martin, je vais pouvoir guider mes cadres sur place. On ne sait pas combien de temps on part, ça dépendra de la situation là-bas. »
Colonel Sébastien Pellissier, commandant le RSMA : « Pas des professionnels de la sécurité »
« Mes soldats ne sont pas des professionnels de la sécurité. C'est pour cela qu'ils ne sont pas projetés pour lutter contre d'éventuels pillards. On laisse ça aux régiments des forces, comme le 33e régiment d'infanterie de marine de Martinique. Leur mission, c'est de participer aux opérations de sauvetage. Ces jeunes volontaires ne sont pas encore des professionnels, mais ils sont formés au sauvetage déblaiement dans les crises majeures. »
Au secours des populations
Depuis sa création, le RSMA de Guadeloupe intervient en cas de crise et va au secours des populations. La première fois, c'était le 22 juin 1962, lorsqu'un Boeing s'est crashé à Deshaies. Les appelés ont aidé à la récupération des corps. Ensuite, il y a eu la tempête Helena (octobre 1963), l'ouragan Cléo (1964), le cyclone Inès (1966), l'éruption de la Soufrière (1976), le cyclone Hugo (1989) et le cyclone Maryline (1995). En 2010, le régiment a été projeté en Haïti, après le tremblement de terre meurtrier du 12 janvier.
Ne te demandes pas ce que les Troupes de Marine peuvent faire pour toi, mais ce que tu peux faire pour les Troupes de Marine.

Avatar du membre
Rédacteur
Modérateur
Messages : 2745
Enregistré le : 28 avr. 2002, 23:02
Localisation : Paris
Contact :

Le RSMA déploie ses forces à Saint-Martin

Message par Rédacteur » 15 sept. 2017, 23:35

Le RSMA déploie ses forces à Saint-Martin
France-Antilles, V.A., Jeudi 14 septembre 2017
http://www.guadeloupe.franceantilles.fr ... 448604.php
Le déploiement des forces du RSMA à Saint-Martin s'est accéléré, mercredi, avec l'envoi de 71 volontaires stagiaires. La ministre des Outre-mer s'est rendue au camp de La Jaille, à Baie-Mahault, avant de quitter la Guadeloupe.
À son arrivée en Guadeloupe mardi matin, le chef de l'État, Emmanuel Macron, a annoncé la mobilisation, entre autres, du Régiment du service militaire adapté (RSMA) pour venir en aide aux populations.
Le jour même, le RSMA a envoyé, via un avion d'Air Antilles, un détachement de liaison et de commandement avec 4 tonnes de fret (eau et rations alimentaires). Sa mission : « Préparer l'arrivée des autres éléments. » Le colonel Pellissier, commandant le RSMA de Guadeloupe, annonçait, par ailleurs, le départ imminent pour Saint-Martin d'une quinzaine de jeunes volontaires stagiaires spécialisés dans le sauvetage déblaiement . Il se disait prêt à envoyer d'autres renforts. Le déploiement des forces du régiment s'est accéléré mercredi, à la demande du président de la République. 46 volontaires stagiaires ont pris l'avion, mercredi matin, à destination de l'Île du Nord.
ENGINS LOURDS
Certains sont spécialisés en élagage, les autres apporteront leur aide pour le déblaiement. Ils ont emporté avec eux du matériel léger (pioches, pelles, etc.). Mercredi après-midi, un départ de 25 volontaires stagiaires était encore programmé à Pôle Caraïbes.
Une vingtaine de stagiaires de la formation travaux publics, des Saint-Martinois, étaient en attente, mais devaient être projetés rapidement avec des engins lourds mis à disposition par une entreprise locale de BTP. (Vaïtilingon)
Ces engins - un bulldozer, cinq camions bennes dont trois bennes ordures, deux tractopelles, un tracto-charge et une pelle hydraulique - seront acheminés par barge jusqu'à Saint-Martin, où ils entreront en action.
La ministre des Outre-mer, Annick Giradin, s'est rendue, mercredi, au camp Dugommier, à La Jaille/Baie-Mahault, où elle s'est entretenue avec le colonel Pellissier afin de faire le point sur le dispositif mis en place.
Mercredi, plus de 80 militaires des SMA de Guadeloupe et de Martinique étaient sur zone : deux sections de déblaiement et d'évacuation, un module d'élagage, une section d'intervention et une équipe de commandement pour coordonner le travail des détachements.
Mais le RSMA devrait continuer de monter en puissance à Saint-Martin. Avant la fin du mois, près de 200 volontaires stagiaires guadeloupéens devraient y être projetés pour venir en aide aux populations en attendant l'arrivée du Tonnerre (lire ci-dessous).
Le Tonnerre en route vers les Îles du Nord
Le Tonnerre, deuxième des trois bâtiments de projection et de commandement (BPC) français de type Mistral, a quitté le port de Toulon, mardi, pour rejoindre les Îles du Nord, où il devrait arriver d'ici une dizaine de jours.
À bord de ce gros bâtiment de la marine nationale - 199 mètres de long pour 21 000 tonnes de déplacement en charge -, près de 300 hommes en plus de son équipage de 290 marins, 1 000 tonnes de matériel, 116 véhicules et engins, etc.
Le Tonnerre arrive avec du matériel lourd (plus de 90 véhicules de transport, de levage, de construction) et des personnels du génie, dont le groupe d'appui Egrap (Engin de génie rapide de protection) en mesure d'effectuer des dégagements d'obstacles et des travaux de protection.
Il y a aussi un groupe production d'énergie, pour des rétablissements sommaires de réseaux électriques, et un groupe d'aide au déploiement chargé de réaliser des travaux sommaires d'infrastructures (maçonnerie, menuiserie, plomberie, électricité).
HÔPITAL EMBARQUÉ
L'armée de terre envoie également :
- une section d'appui au déploiement lourd équipée de moyens lourds de terrassement tels que des pelles hydrauliques, bulldozers et camions bennes pour le rétablissement des routes ;
- une section d'appui au déploiement opérationnel (Sado) dotée de matériels pour la construction d'infrastructures.
Le bâtiment de la marine emporte aussi des hélicoptères, avec un Puma et deux Caïman de l'armée de terre (1er et 3e régiment d'hélicoptères de combat) ainsi qu'un Puma de l'armée de l'air. Un détachement de plongeurs de combat de la marine et de l'armée de terre pourra, quant à lui, effectuer des recherches et travaux sous-marins. Le BPC va aussi mettre à profit son hôpital embarqué, alors que le service du commissariat des armées déploiera du matériel de campagne permettant d'héberger 300 personnes, avec lits et tentes.
Pour le maintien de l'ordre, 26 véhicules ont été embarqués (21 pour la gendarmerie, 5 pour la police). Par ailleurs, Veolia fournit un véhicule de désalinisation. Huit modules d'hébergement Cougneaud ont également été mis à bord.
Ne te demandes pas ce que les Troupes de Marine peuvent faire pour toi, mais ce que tu peux faire pour les Troupes de Marine.

Avatar du membre
Rédacteur
Modérateur
Messages : 2745
Enregistré le : 28 avr. 2002, 23:02
Localisation : Paris
Contact :

Martinique. Départ détachement RSMA pour Saint-Martin

Message par Rédacteur » 15 sept. 2017, 23:37

Martinique. Départ détachement RSMA pour Saint-Martin
CaribCreoleNews, 13 Sep 2017 CCN Service Presse
http://www.caraibcreolenews.com/index.p ... int-martin
Fort-de-France. Vendredi 15 septembre 2017. CCN. Le Service militaire adapté (SMA) renforce ses dispositifs dans les Îles du Nord, à la demande du Président de la République.
D’ores et déjà, 80 militaires des SMA Guadeloupe et Martinique sont sur zone : deux sections de déblaiement et d’évacuation, un module d’élagage, une section d’intervention et une équipe de commandement pour coordonner le travail des détachements. Depuis leur arrivée, ils ont eu pour missions l’ouverture d’itinéraires, la distribution des produits de premières nécessités et le déblaiement de l’usine de désalinisation notamment.
Une dizaine d’engins, mise à disposition par une entreprise locale de BTP et acheminés par barge, les suivront : 1 bulldozer, 5 camions bennes dont 3 bennes ordures, 2 tractopelles, un tracto-charge et une pelle hydraulique.
Comme annoncé par la ministre des Outre-mer, ces moyens seront appuyés par une centaine de militaires supplémentaires, principalement pour des missions de déblaiement, de nettoyage et d’évacuation de débris.
La presse est invitée au départ du détachement de Martinique composé de 31 jeunes, Jeudi 14 septembre 2017 à 14h15 au PAE du Lamentin.
Source : Préfecture de Martinique
Ne te demandes pas ce que les Troupes de Marine peuvent faire pour toi, mais ce que tu peux faire pour les Troupes de Marine.

Avatar du membre
Rédacteur
Modérateur
Messages : 2745
Enregistré le : 28 avr. 2002, 23:02
Localisation : Paris
Contact :

Lifting progressif pour Marigot

Message par Rédacteur » 18 sept. 2017, 12:18

Lifting progressif pour Marigot
France Télévisions, Guadeloupe 1ère, Publié le 17/09/2017 à 10:31
http://la1ere.francetvinfo.fr/guadeloup ... 12661.html
Le chef lieu de Saint Martin reprend des couleurs et se relève doucement après le passage de l'ouragan Irma. Chaque soir, des jeunes du RSMA mènent une grande opération de nettoyage et de déblaiement dans les quartiers. Et L'élan de solidarité ne faiblit pas...
Progressivement les rues de Saint Martin reprennent leur aspect normal. Les équipes du RSMA venues particulièrement pour cela, y sont pour beaucoup. Nuit après nuit, rue après rue, ils déblaient, nettoient, ramassent, jettent.... Des rues à nouveau praticables. Pas toutes cependant. Certains habitants, au nombre desquels ceux de Sandy Ground, se plaignent encore du fait que ces efforts n'arrivent pas encore jusqu'à eux.
Pour autant, certaines initiatives permettent à tous les habitants d'avoir accès aux soins, malgré les difficultés d'organisation

LE MEDECIN SOLIDAIRE
Même si tout n'est pas parfait, nombreux sont ceux qui admettent malgré tout qu'un effort est fait pour en revenir à la normale.
Dans ces lueurs de renaissance, le Préfet de la Région Guadeloupe qui est aussi représentant de l'Etat dans les Collectivités de Saint Bathélemy et de Saint Martin, est venu sur place pour faire un bilan de visu des actions menées. Lors d'une conférence de presse au centre opérationnel de l'île, Eric Maire a réaffirmé l'engagement de l'état dans la reconstruction de Saint Martin.
Ne te demandes pas ce que les Troupes de Marine peuvent faire pour toi, mais ce que tu peux faire pour les Troupes de Marine.

Avatar du membre
Rédacteur
Modérateur
Messages : 2745
Enregistré le : 28 avr. 2002, 23:02
Localisation : Paris
Contact :

A Saint-Martin: «Partez d’ici, si vous n’êtes pas sûr de votre maison. Ça va frapper aussi fort qu’Irma»

Message par Rédacteur » 23 sept. 2017, 18:54

A Saint-Martin: «Partez d’ici, si vous n’êtes pas sûr de votre maison. Ça va frapper aussi fort qu’Irma»
Libération, Par Willy Le Devin — 19 septembre 2017 à 18:21
http://www.liberation.fr/france/2017/09 ... ma_1597488
[...]
Vers 9 heures, heure locale, un contingent du service militaire adapté (RSMA) apparaît comme par magie. Les jeunes, venus de toutes les collectivités d’outre-Mer, aident au déblaiement des rues bardées de déchets de Sandy Ground. Alors que la pluie se fait plus intense, ils chargent en priorité les tôles, pour éviter que les vents de 150 km/h annoncés ne les transforment en projectiles. L’adjudant donne de la voix : «On se laisse 45 minutes pour évacuer 75 mètres de débris. Allez, allez, allez, on tape, on tape !». Sur leur terrasse, Alain et Gilbert, eux, contemplent le spectacle en se décapsulant une petite bière.
Ne te demandes pas ce que les Troupes de Marine peuvent faire pour toi, mais ce que tu peux faire pour les Troupes de Marine.

Avatar du membre
Rédacteur
Modérateur
Messages : 2745
Enregistré le : 28 avr. 2002, 23:02
Localisation : Paris
Contact :

Maria : les militaires du RSMA aident à dégager les routes

Message par Rédacteur » 23 sept. 2017, 19:24

Maria : les militaires du RSMA aident à dégager les routes
France TV Info, Par Peggy Pinel-Fereol, Publié le 21/09/2017 à 03:00
http://la1ere.francetvinfo.fr/martiniqu ... 14289.html
Après le passage de l'ouragan Maria sur la Martinique, de nombreuses routes ont été obstruées. Le déblayage a débuté dès mardi (19 septembre) et se poursuit désormais avec l’aide des militaires du RSMA.
Déblayer les routes envahies par la végétation mise à mal par les vents violents et les fortes pluies générés par l’ouragan Maria n’est pas toujours simple et surtout cela demande beaucoup de bras.
Mercredi 20 septembre trois équipes du RSMA ont renforcé celles de la Collectivité Territoriale de Martinique.
Les militaires étaient sur le terrain, quartier Balata à Fort-de-France, à Saint-Joseph et au Gros-Morne.
Quartier rivière lézarde au Gros-Morne, les militaires sont intervenus pour libérer l'accès d'une route bloquée et qui empêchait une famille de circuler depuis deux jours.

(Re)voir le reportage de Delphine Bez et Olivier Nicolas-dit-Duclos :
Ne te demandes pas ce que les Troupes de Marine peuvent faire pour toi, mais ce que tu peux faire pour les Troupes de Marine.

Avatar du membre
Rédacteur
Modérateur
Messages : 2745
Enregistré le : 28 avr. 2002, 23:02
Localisation : Paris
Contact :

A Saint-Martin, les pros du déblayage tentent de rendre l'île plus vivable

Message par Rédacteur » 23 sept. 2017, 19:26

A Saint-Martin, les pros du déblayage tentent de rendre l'île plus vivable
Par AFP , publié le 21/09/2017 à 11:15
http://www.lexpress.fr/actualites/1/soc ... 45517.html
Marigot - Sitôt l'alerte de confinement déclenchée pour l'ouragan Maria levée, ils sont parmi les premiers à attaquer le nettoyage des piles de débris à Saint-Martin : les jeunes recrues du service militaire adapté sont spécialement formées aux catastrophes naturelles.

Le déploiement de ces 260 volontaires venus de Guadeloupe (200) et de Martinique avait été annoncé la semaine dernière par Emmanuel Macron lors de son passage aux Antilles après l'ouragan Irma.

"C'est la première fois qu'ils sont engagés en tant que bataillon autonome sur une opération d'urgence", indique le colonel Pellissier, qui commande le RSMA de Guadeloupe.

Sous ce sigle se cache un régiment de formation professionnelle, qui propose une trentaine de filières à des jeunes âgés de 18 à 25 ans et "éloignés de l'emploi", sur les territoires et départements d'Outre-mer.

Habituellement sous tutelle du ministère de l'Outre-mer, les recrues basculent dans un régiment de l'armée en cas de catastrophe naturelle, et sont formées à cet effet au déblayage et à l'élagage.

Dans une ruelle du quartier défavorisé de Sandy-Ground, complètement obstruée par des déchets en tous genres, les volontaires en treillis militaires forment une chaîne humaine pour évacuer les débris dans une grande benne.

"C'est pas mal mais faut avancer! Cette rue-là, on la dégage en deux heures", les rabroue un instructeur sous le regard mi-curieux mi-amusé des habitants du quartier.

Des bouts de tôles et de ferrailles, des fils électriques, une baignoire, un vieux sommier, des branchages... les jeunes recrues maintiennent un rythme soutenu.

Assise sur une chaise à l'ombre en face de chez elle, Salina contemple le spectacle. La jeune femme aux bras entièrement tatoués se dit soulagée car elle va enfin pouvoir sortir sa voiture, jusqu'ici bloquée par les débris, pour aller chercher de l'eau.

- Motivée -

Pour les habitants du quartier, avec une vingtaine de recrues saint-martinoises dans le bataillon, certains visages sont familiers.

"Ma cousine habite ici. Je suis prêt à tout nettoyer, je ferai tout pour aider, c'est mon île", raconte Ernest Labissière, 19 ans, originaire de Marigot.

En formation depuis un an en charpenterie au RSMA de Guadeloupe, il a eu un choc en arrivant après Irma : "c'était affreux, comme s'il n'y avait rien qui restait sur l'île".

Originaire de Sandy-Ground, Omisha Adams a choisi d'intégrer le RSMA depuis un peu plus d'un an pour apprendre le métier de serveuse, et aussi parce que "c'est beaucoup de portes ouvertes et on peut passer le permis".

"Etre dans mon quartier, ça me pousse encore plus, je suis motivée. Mes amis me voient, avec mon uniforme, j'aurais bien aimé les faire sortir de la rue pour aller à l'armée comme moi", confie-t-elle.

"Je ne sais pas combien de temps nous allons être amenés à rester. Ici on a de quoi faire des chantiers d'application pendant des mois", estime le colonel Pellissier, précisant que les recrues sont rémunérées 300 euros par mois.

- Priorité aux écoles -

Logé à l'hôtel Mercure, un luxueux établissement en bord de mer très endommagé, le RSMA y a fait du déblayage "par politesse".

Parmi leurs priorités de nettoyage : les écoles.

Initialement prévue lundi puis repoussée à cause de l'arrivée de Maria, une rentrée des enseignants est reprogrammée pour jeudi.

Aux côtés du RSMA, les pompiers remettent en état les établissements scolaires, avec trois missions : refaire les toits, brûler les immondices et sécuriser.

A Marigot, dans l'école primaire Nina Duverly, un détachement de pompiers venus de Martinique s'active : opération de bâchage pour les uns, nettoyage de la cour avec un souffleur à feuilles, prêté par un habitant, pour les autres...

"On essaie de rendre l'établissement accueillant", résume l'adjudant chef Boriel.
Ne te demandes pas ce que les Troupes de Marine peuvent faire pour toi, mais ce que tu peux faire pour les Troupes de Marine.

Avatar du membre
Rédacteur
Modérateur
Messages : 2745
Enregistré le : 28 avr. 2002, 23:02
Localisation : Paris
Contact :

La fierté des volontaires antillais

Message par Rédacteur » 27 sept. 2017, 22:52

La fierté des volontaires antillais
La Voix du Nord, Par Olivier Berger | Publié le 26/09/2017
http://www.lavoixdunord.fr/223657/artic ... -antillais
Charles a 23 ans. Il errait à Saint-Martin de petits boulots non déclarés en quelques errances tus par la pudeur. Sa route a croisé celle du service militaire adapté (SMA), une curiosité de réinsertion professionnelle sous encadrement militaire. Ils sont un millier de volontaires en Guadeloupe (il existe des SMA dans tous les DOM-TOM et un service militaire volontaire a été mis en place en métropole sur ce modèle), dont 10 % de Martinois. Avec 82 % de taux d’insertion et 40 % d’emplois durables à la fin d’une des 33 formations de six à douze mois.
Les voici avec 260 autres volontaires à œuvrer dans la boue pour la collectivité, dans la gravats de Saint-Martin, quand leurs parcours personnels incarnent plus souvent la rupture avec la scolarité et tout système social en général. « Ils ne pensaient pas y arriver. Ils voient que tout est possible », constate l’adjudant Drayton, un homme de principes : « VCR : volonté, confiance en soi, rigueur. »
Cette action est un beau symbole pour Charles, en formation de cuisinier, mais pas maladroit avec une pioche quand il s’agit de construire une clôture autour de l’école maternelle Siméone Trott. Des grandes tentes climatisées ont été érigées. Outre le toit de deux classes, il ne manque plus que les élèves (et les institutrices qui se font rares).
Charles est aux anges car cette mission de déblayage lui offre une considération, un statut dans son île : « ça fait plaisir de travailler ici. C’est là que je vis, que sont ma famille, mes amis. Même en civil, tout le monde me félicite et me remercie. »
Et ce n’est sans doute pas fini. Le colonel Pellissier, chef de corps du RSMA (régiment du service militaire adapté), « compte bien être au rendez-vous de l’emploi pour la reconstruction ». Il envisage d’installer des chantiers d’application pour tous les métiers du bâtiment. Après avoir été un acteur principal du déblayage des axes de circulation, du nettoyage des écoles et du lycée Concordia. Quand des anciens laissés pour compte des Antilles ont aidé à sauver Saint-Martin du chaos.
Ne te demandes pas ce que les Troupes de Marine peuvent faire pour toi, mais ce que tu peux faire pour les Troupes de Marine.

Avatar du membre
Rédacteur
Modérateur
Messages : 2745
Enregistré le : 28 avr. 2002, 23:02
Localisation : Paris
Contact :

Le RSMA invite les chefs d'entreprises à une réunion d'informations sur ses missions

Message par Rédacteur » 27 sept. 2017, 23:02

Le RSMA invite les chefs d'entreprises à une réunion d'informations sur ses missions
Souliga Post, 26.09.2017
http://www.soualigapost.com/fr/actualit ... os-en-bref
Le RSMA (Régiment de Service Militaire Adapté) de Guadeloupe organise une réunion d'information sur les métiers du RSMA et son action en faveur des jeunes Saint-Martinois, mercredi 27 septembre 2017, à 15 heures en salle des délibérations de la Collectivité.

Par cette initiative, le RSMA tient à informer les chefs d'entreprise de Saint-Martin en activité ou qui comptent relancer leur activité des possibilités de formation pour les jeunes du territoire et des besoins pour les mois à venir.

L'ensemble des forces économiques (entreprises, BTP, artisans) sont donc conviées à cette réunion d'information
Ne te demandes pas ce que les Troupes de Marine peuvent faire pour toi, mais ce que tu peux faire pour les Troupes de Marine.

Avatar du membre
Rédacteur
Modérateur
Messages : 2745
Enregistré le : 28 avr. 2002, 23:02
Localisation : Paris
Contact :

Le RSMA de Guadeloupe à la rencontre des entrepreneurs de Saint-Martin

Message par Rédacteur » 28 sept. 2017, 23:10

Le RSMA de Guadeloupe à la rencontre des entrepreneurs de Saint-Martin
Soualiga Post, 28.09.2017
http://www.soualigapost.com/fr/actualit ... int-martin
On le sait peu mais les cursus pédagogiques des RSMA (Régime de Service Militaire Adapté) des Antilles (et plus précisément de la Jaille en Guadeloupe) dont bénéficient de jeunes volontaires sont le plus souvent en adéquation avec les besoins des entreprises notamment en période de fort besoin de main d’œuvre comme c’est le cas dans une phase, plus ou moins longue, de reconstruction et de redémarrage de l’activité après le passage d’un ouragan majeur.
Les effectifs du RSMA ont été présents pour le déblaiement des routes de Saint-Martin dès les premières heures après les ouragans et chacun a pu observer leur « rigueur et leur engagement » comme l’a indiqué le Colonel Pélissier, Chef du RSMA de Guadeloupe, lors d’une conférence avec les socioprofessionnels de l’île.
Ceux-ci, invités par le Colonel Pélissier et reçus en collectivité par le 2e vice-président Yawo Nyuiadzi, en charge du développement économique, ont pu recevoir une information sur les 30 métiers enseignés par le RSMA et qui vont de la carrosserie-peinture à la conduite d’engins de voirie en passant par l’installation sanitaire ou encore la menuiserie en bâtiment.
Entourés de quelques-uns de ses collaborateurs dont deux officiers formateurs, le Colonel PELISSIER a indiqué que la RSMA entamera un cursus « Filière Hôtelière » dès Décembre 2017 avec notamment des formations d’agents d’accueil, de cuisiniers et de serveurs.
Ouvert à toutes nouvelles « idées de cursus » le Chef de Corps s’est dit être à l’écoute des besoins des entrepreneurs non sans rappeler les modalités et les contraintes quant à la création de nouveaux programmes.
Avec un taux de réinsertion professionnelle de 82% (en 2016) le RSMA s’impose comme une alternative sérieuse pour des jeunes en recherche de repères et d’avenir professionnel. L’ensemble des formations sont à consulter sur le sitehttp://www.rsma.gp/ ou auprès du Major Dominique TARSIA (insertion-pro @ rsma-ga.com).
Ne te demandes pas ce que les Troupes de Marine peuvent faire pour toi, mais ce que tu peux faire pour les Troupes de Marine.

Avatar du membre
Rédacteur
Modérateur
Messages : 2745
Enregistré le : 28 avr. 2002, 23:02
Localisation : Paris
Contact :

Le Case Saint-Laurent redevient salubre

Message par Rédacteur » 28 sept. 2017, 23:11

Le Case Saint-Laurent redevient salubre
Clicanoo, 28 sep 2017, 08h20
https://www.clicanoo.re/Societe/Article ... bre_492789
La Possession. Hier, c'est avec une certaine solennité, que le maire a réceptionné les travaux de réfection du case Saint-Laurent. Le sous-préfet à la cohésion sociale était présent pour découper le ruban inaugural. Tout comme le lieutenant-colonel du RSMA Philippe Boyer-Vidal et ses hommes alignés sur deux rangés.

Ces derniers ont remisé leur famas pour les échanger contre des niveaux, des pelles et des truelles et des rouleaux pour repeindre le case en une semaine et refaire le carrelage intégralement. Une mission de reconstruction qui a fait les grandes heures du RSMA : il y a 50 ans ce sont ses hommes et femmes qui étaient réquisitionnés pour construire les ponts, les routes ou tout ce qui était balayé part les cyclones. Ils sont actuellement 1 300 à intervenir à La Réunion sur des missions de ce type.

Les jeunes du quartier et les associations (ASSL, AKSL et AGK) qui occupent ce lieu du vivre-ensemble étaient réjouis. œLes vitres étaient cassées ici, a indiqué Giovanni Assani. On vient ici faire des cours de hip-hop ici et avant, il y avait des trous dans le sol. Là, c'est nickel ! ' La cuisine aussi a été refaite pour que le local redevienne salubre et agréable à vivre. Dans cette opération, Vanessa Miranville s'en est remis au service œVie des quartiers ' et notamment à Camille Bomart, adjointe en charge de la politique de la ville et Edwige Odon.
Ne te demandes pas ce que les Troupes de Marine peuvent faire pour toi, mais ce que tu peux faire pour les Troupes de Marine.

Avatar du membre
Rédacteur
Modérateur
Messages : 2745
Enregistré le : 28 avr. 2002, 23:02
Localisation : Paris
Contact :

« Les jeunes du RSMA font un travail exceptionnel à Saint-Martin »

Message par Rédacteur » 01 oct. 2017, 00:01

« Les jeunes du RSMA font un travail exceptionnel à Saint-Martin »
France-Antilles, Rodolphe LAMY Samedi 30 septembre 2017
http://www.guadeloupe.franceantilles.fr ... 450910.php
Appelés en urgence, 260 jeunes - au plus fort de la mission - des RSMA de Martinique et de Guadeloupe viennent en aide aux sinistrés de Saint-Martin depuis le 15 septembre, dégageant axes routiers et écoles principalement.
Dans les rues de Marigot, ils sont bien visibles. Certains guident les engins pelleteuses, d'autres poussent des brouettes chargées d'amas de pierres, d'autres, encore, s'attellent à bâcher des toits envolés sous la puissance des vents d'Irma. Depuis le 15 septembre, plusieurs sections des Régiments de service militaire adaptés (RSMA) de Guadeloupe et de Martinique sont à pied d'oeuvre. « Ils font un travail exceptionnel » , avoue un officier du détachement militaire envoyé. Appelés à intervenir en urgence, ils ont été 260 au plus fort de la mission. Tous regagneront leurs régiments respectifs ce samedi.
Premiers sur place, les jeunes du RSMA de Guadeloupe ont été confrontés à un pays dévasté. « Il y a énormément de travail mais on voit qu'on fait quelque chose de bien », se félicite Cédric Roche, 25 ans, de la section TP conducteur d'engins, rattaché pour l'occasion, à la section bâtiment et déblaiement.
« UNE EXPÉRIENCE HUMAINE »
« On a deux missions principales : le déblaiement des axes routiers et la mise en sécurité des bâtiments qui présentent un intérêt public » , explique le colonel Sébastien Pélissier, commandant du SMA de Guadeloupe, assurant que 90% des axes principaux sont, aujourd'hui, dégagés. L'action des RSMA a permis de nettoyer plusieurs écoles, collèges ou lycées, dont l'école maternelle Jérome Beaupère du quartier défavorisé Sandy-Ground. « Dans le cadre de leur formation, les jeunes sont amenés à partir, à travailler sur des chantiers d'application. La reconstruction de Saint- Martin, dans un cadre d'urgence, entre dans cette dynamique. C'est une expérience humaine qui va les marquer, leur redonner confiance en eux et en leurs capacités sur le marché de l'emploi, qui est la finalité du RSMA » , souligne le colonel Pélissier.
10% des jeunes mobilisés sont d'ailleurs originaires de Saint-Martin. De quoi mettre davantage de cœur à l'ouvrage. L'intervention dans cette île a un côté insolite pour les régiments de jeunes antillais : c'est quasiment la première fois, dans l'histoire du RSMA, qu'un bataillon est engagé de façon autonome sur un territoire extérieur.
ET AUSSI… 123 recrues présentées au drapeau
C'est le plus gros recrutement au RSMA depuis 1961. Jeudi, 123 jeunes volontaires, incorporés au début du mois et regroupés dans quatre sections, ont été présentés au drapeau au camp Dugommier, à La Jaille/Baie-Mahault. Ils suivront différentes formations dans un cadre militaire. L'an dernier, le RSMA a formé plus de 1 000 jeunes et obtenu plus de 80% d'insertion positive dont 50% en emploi durable (CDD supérieurs à 6 mois ou CDI) et 15% en reprise de formation.
Ne te demandes pas ce que les Troupes de Marine peuvent faire pour toi, mais ce que tu peux faire pour les Troupes de Marine.

Avatar du membre
Rédacteur
Modérateur
Messages : 2745
Enregistré le : 28 avr. 2002, 23:02
Localisation : Paris
Contact :

Séquence solennelle au RSMA

Message par Rédacteur » 30 nov. 2017, 20:37

Séquence solennelle au RSMA
France-Antilles, Samedi 25 novembre 2017
http://www.guadeloupe.franceantilles.fr ... 459442.php
Presque trois mois après le passage des ouragans Irma et Maria, une séquence solennelle a été organisée au Régiment du service militaire adapté, en présence du général Thierry de Ladoucette, nouveau commandant du SMA. À cette occasion, les jeunes volontaires partis à Saint-Martin ont été mis à l'honneur, ainsi que ceux qui ont soutenu le SMA dans cette opération : l'UDE-Medef Guadeloupe, l'entreprise Vaïtilingon et la CMA-CGM.
Ne te demandes pas ce que les Troupes de Marine peuvent faire pour toi, mais ce que tu peux faire pour les Troupes de Marine.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités