2017 : 2e RPIMa

L'actualité des unités TDM jusqu'à aujourd'hui

Vous devez être enregistré pour passer une annonce

Modérateur : Rédacteur

Avatar du membre
Rédacteur
Modérateur
Messages : 2873
Enregistré le : 28 avr. 2002, 23:02
Localisation : Paris
Contact :

2017 : 2e RPIMa

Message par Rédacteur » 03 août 2017, 16:15

Le 2ème RPIMA remet ses bérets pour la 1ère fois hors de ses murs
http://www.zinfos974.com/Le-2eme-RPIMA- ... 17181.html
Zinfos974 - Samedi 29 Juillet 2017 - 12:02
La traditionnelle cérémonie de remise des bérets du 2ème RPIMA s’est tenue sur Petite-Île ce vendredi. Celle-ci, clôturant la formation militaire initiale de réserve (FMIR), a eu lieu sur le parvis de la mairie sous le regard ému des familles. C’est la première fois que cette cérémonie se tient en dehors de l'enceinte du régiment.

Ce sont 25 jeunes sortis des premiers jours de formation qui ont reçu leur béret lors de cette cérémonie très solennelle, placée sous le commandement du lieutenant-colonel Murat, chef de corps du 2ème RPIMA, en présence de Serge Hoareau, maire et conseiller départemental.

La 2ème compagnie de Bourbon est la réserve opérationnelle de la Réunion avec un effectif de 170
personnes effectuant des missions opérationnelles telles que la souveraineté des îles éparses
(Europa), la mission sentinelle (Aéroport Roland-Garros) et le Service de garde et des emprises.

Ces jeunes ont signé pour 5 ans et vont devoir suivre plusieurs formations (TIOR, SC1, tir de combat
et autres…) pour pouvoir effectuer les missions dévolues au 2ème RPIMA.

Pour les jeunes qui veulent s’engager, le référent RH est le Major Janson. Réception tous les mardis
et jeudis ou appeler au 0262 93 57 43.
Ne te demandes pas ce que les Troupes de Marine peuvent faire pour toi, mais ce que tu peux faire pour les Troupes de Marine.

Avatar du membre
Rédacteur
Modérateur
Messages : 2873
Enregistré le : 28 avr. 2002, 23:02
Localisation : Paris
Contact :

Des fourragères pour les jeunes marsouins parachutistes

Message par Rédacteur » 03 août 2017, 16:22

Des fourragères pour les jeunes marsouins parachutistes
http://www.ladepeche.fr/article/2017/08 ... istes.html
La Dépêche, Publié le 01/08/2017 à 03:50
Vendredi matin, en bordure du lac, Trèbes, ville marraine de la 5e compagnie du 3e RPIMa, et le maire Éric Ménassi accueillaient une nouvelle remise de fourragères.

Cette cérémonie, présidée par le lieutenant-colonel Maxime, commandant en second du «3», officialisait l'intégration de la section de l'adjudant Yannick, au sein de la 5e compagnie.

Dans un premier temps, avait lieu la présentation des jeunes engagés au drapeau du régiment, symbole de l'honneur militaire et des valeurs fondatrices de la France. Venait ensuite le temps de la remise de la fourragère au major de la promotion, par le commandant en second, et aux autres marsouins parachutistes, qui deviennent des phénix et rejoindront la 5e compagnie de combat, par les cadres militaires, les anciens combattants et le maire.

Ces jeunes militaires, originaires des quatre coins de France, rejoignent la composante opérationnelle du régiment, au terme de sept intenses mois d'instruction à Caylus, Pau et Carcassonne.

Après avoir déclamé à l'unisson le serment du jeune engagé, la nouvelle section défilait au centre d'une haie d'honneur, composée de ses aînés, des porte-drapeaux, élus et familles.

Au terme de la cérémonie, le verre de l'amitié, offert par la municipalité, permettait de féliciter les jeunes militaires.
Ne te demandes pas ce que les Troupes de Marine peuvent faire pour toi, mais ce que tu peux faire pour les Troupes de Marine.

Avatar du membre
Rédacteur
Modérateur
Messages : 2873
Enregistré le : 28 avr. 2002, 23:02
Localisation : Paris
Contact :

la compagnie de maintenance change de patron

Message par Rédacteur » 03 août 2017, 16:26

la compagnie de maintenance change de patron
http://www.fagers.fr/2017/07/11/la-comp ... de-patron/
Après 3 ans passés à la tête de la compagnie de maintenance du 2e Régiment de Parachutistes d’Infanterie de Marine (2e RPIMa), le CNE Benoît a passé la main au CNE Antonios hier, à l’occasion d’une cérémonie à Grand-Anse.
Dans le cadre verdoyant de Grand-Anse, le CNE Benoît a quitté son commandement hier à l’occasion d’une cérémonie présidée par le LCL (TA) Fabrice Murat, commandant le 2e RPIMa, en présence des officiers, sous-officiers, caporaux-chefs, caporaux, maintenanciers et personnels civils de la compagnie de Maintenance.
Commandant d’unité d’une compagnie de matériel au sein d’un détachement d’infanterie de parachutistes en Outre-Mer, « il aura été à la fois un officier de grande valeur, un chef reconnu et un homme apprécié », soulignait le chef de corps dans son allocution. « Tout au long de son commandement, il aura façonné sa compagnie avec une conviction calme et déterminée, l’amenant d’objectifs techniques en objectifs d’entraînements, gages d’une polyvalence opérationnelle indispensable ».
Le CNE Benoît a toujours rempli avec rigueur ses nombreuses missions dans le respect des traditions de l’arme du matériel, de chef de BOAP en exercices majeurs aux multiples visites techniques, orientant sa compagnie vers l’excellence en assurant la disponibilité technique des matériels et la préparation opérationnelle de ses hommes.
Il rejoint le 3e RMAT à Muret (Haute-Garonne) et passe le drapeau au CNE Antonios, qui prend le commandement d’une « compagnie performante, bien intégrée et motivée, toujours tournée vers l’excellence de son métier et vers la vocation opérationnelle
INK
Ne te demandes pas ce que les Troupes de Marine peuvent faire pour toi, mais ce que tu peux faire pour les Troupes de Marine.

Avatar du membre
Rédacteur
Modérateur
Messages : 2873
Enregistré le : 28 avr. 2002, 23:02
Localisation : Paris
Contact :

La France forme les commandos marine mauriciens

Message par Rédacteur » 04 août 2017, 09:41

La France forme les commandos marine mauriciens
Mer et Marine, Publié le 22/05/2017 par Vincent Groizeleau
https://www.meretmarine.com/fr/content/ ... mauriciens
Du 10 au 21 avril 2017, un détachement d’instruction opérationnelle (DIO) de la section commando d’appui à l’engagement (SCAE), du 2e régiment de parachutistes d’infanterie de marine (2e RPIMa), s’est rendu à L’Ile Maurice pour former une vingtaine de commandos marine (MARCOS) dans le cadre de la coopération bilatérale existante entre les deux pays.
L’objectif de ce DIO était d’approfondir les savoir-faire de l’unité mauricienne dans le domaine nautique ainsi que dans le combat en milieu urbain et en espace confiné. Cette session d’instruction s’inscrit dans une démarche progressive établie lors de précédents échanges entre L’Ile Maurice et La Réunion.
Les membres des unités d’intervention ont effectué des exercices d’infiltration nautique en « palmage », kayak commando, zodiac ou encore par aérocordage. Les commandos ont également participé à des séances de tir au cœur d’espaces confinés et au sein d’infrastructures spécifiques.
Les MARCOS disposent en effet de dispositifs appropriés à leur entraînement, à l’instar d’un bateau de la flotte des Coast-Guards, à quai au débarcadère de Port-Louis pour le combat en milieu confiné, ou encore un champ de tirau centre de l’île, pour réaliser les séances de petit calibre.
A l’issue de ce stage, les MARCOS ont été évalués par le biais d’un exercice de libération de navire détourné au large des côtes, combinant les savoir-faire acquis : action nautique, combat en espace confiné, aérocordage et tir.
L’unité d’intervention des MARCOS appartient aux Coast-Guards et a pour vocation d’intervenir dans le cadre d’actions anti-piraterie et de lutte contre les trafics illégaux (drogue, immigration clandestine, armes,…). Cette phase d’entraînement fait partie des missions de coopération des Forces armées dans la zone sud de l’océan Indien (FAZSOI).
Les FAZSOI (Forces armées dans la zone sud de l’océan Indien) participent à la protection du territoire national et animent la coopération régionale depuis La Réunion et Mayotte. Elles constituent le point d’appui principal du théâtre « océan Indien » pour lutter contre des menaces régionales, telle que la piraterie ou l’immigration illégale, assurer la surveillance des zones économiques exclusives associées à l’ensemble des îles de la zone de responsabilité et conserver une capacité régionale d’intervention rapide.
Source : Etat-major des armées, mai 2017
Ne te demandes pas ce que les Troupes de Marine peuvent faire pour toi, mais ce que tu peux faire pour les Troupes de Marine.

Avatar du membre
Rédacteur
Modérateur
Messages : 2873
Enregistré le : 28 avr. 2002, 23:02
Localisation : Paris
Contact :

La CIE Bourbon accueille 25 nouveaux réservistes

Message par Rédacteur » 10 août 2017, 11:03

La CIE Bourbon accueille 25 nouveaux réservistes
FA.GE.RS, Valérie Koch, 8 août 2017
https://www.fagers.fr/2017/08/08/cie-bo ... servistes/
Fin juillet, la ville Petite-Ile a accueilli la cérémonie délocalisée de remise des bérets aux 25 nouveaux réservistes de la compagnie Bourbon du 2e RPIMa.
Désormais, ils arboreront fièrement leur béret rouge, symbole des unités parachutistes et orné de l’ancre des Troupes de Marine, remis par le chef de corps, le LCL(TA) Murat et le maire de Petite-Ile, Serge Hoareau, en présence des anciens combattants, des officiers et sous-officiers du 2e Régiment de Parachutistes d’Infanterie de Marine : 25 nouveaux réservistes opérationnels ont intégré la compagnie Bourbon vendredi dernier, à l’occasion d’une cérémonie organisée hors les murs du quartier Dupuis, à Petite-Ile. C’est la seconde promotion> de cette année 2017, la prochaine est prévue en octobre.
La cérémonie de remise des bérets clôt deux semaines de formation militaire initiale du réserviste (FMIR), et concrétise leur entrée dans le régiment. « La FMIR permet aux futurs réservistes opérationnels d’acquérir les bases du métier de soldat. Elle passe par l’apprentissage du maniement des armes, l’entraînement physique, le secourisme ou encore la vie sur le terrain », soulignent les FAZSOI dans un communiqué.
La CIE Bourbon, compagnie de réserve du Grand 2, compte 174 réservistes dans ses rangs. Ils sont engagés à la fois sur l’opération Sentinelle, sur des missions de souveraineté et participent au renfort du service régimentaire.

Si vous souhaitez intégrer la réserve opérationnelle du 2e RPIMa, vous pouvez prendre contact avec le major Janson au 0262 93 57 43 le mardi et le jeudi.
Ne te demandes pas ce que les Troupes de Marine peuvent faire pour toi, mais ce que tu peux faire pour les Troupes de Marine.

Avatar du membre
Rédacteur
Modérateur
Messages : 2873
Enregistré le : 28 avr. 2002, 23:02
Localisation : Paris
Contact :

La « Division Bleue » à l’honneur

Message par Rédacteur » 02 sept. 2017, 22:42

La « Division Bleue » à l’honneur
Valérie Koch pour FAGERS, 2 septembre 2017
http://www.fagers.fr/2017/09/02/divisio ... -lhonneur/
« Et au nom de Dieu, vive la Coloniale » ! Les 31 août et 1er septembre 1870, les marsouins et les bigors des Troupes de Marine, réunis pour la première fois dans la « Division Bleue » commandée par le général de Vassoigne, ont écrit une page héroïque de l’histoire de l’armée française, livrant un combat acharné contre les troupes prussiennes à Bazeilles (village des Ardennes).
Ces deux tragiques journées de la bataille de Sedan ont occasionné plus de 2600 morts dont 100 officiers parmi les troupes françaises. On notera que le commandant Arsène Lambert, à la tête de 2e brigade d’infanterie de marine qui résista jusqu’aux « dernières cartouches » dans l’auberge Bourgerie, a servi comme jeune capitaine à La Réunion de 1863 à 1869. Il a laissé son nom à la caserne Lambert qui abrite aujourd’hui l’état-major des FAZSOI à Saint-Denis, et qui accueille chaque année la commémoration des combats de Bazeilles.
La Division Bleue à l'honneur © Valérie Koch - Tous droits réservésOrganisée cette année par le RSMA-R, la cérémonie était placée sous le commandement de son chef de corps, le LCL(TA) Boyer-Vidal, et déclinée autour du thème de la coopération militaire, cœur des missions des FAZSOI comme le soulignait le GBR Franck Reignier, commandant supérieur des Forces Armées dans la Zone Sud de l’Océan Indien.
Quatre militaires ont été décorés pour la qualité de leur parcours professionnel (LCL Gilles et médecin-chef Ludovic : chevaliers de la Légion d’Honneur) et leurs actes de bravoures en OPEX (LCL Patrick et ADJ Yann : croix de la Valeur Militaire), et un adieu aux armes prononcé pour l’ADC Sébastien qui quitte l’institution après 29 ans de service.
Enfin, le RSMA-R a présenté ses missions en déployant ses compagnies professionnelles devant les autorités civiles et militaires et la tribune d’invités, puis les troupes du 2e RPIMa ont ensuite réalisé des présentations dynamiques de DIO et DIT, avant le récit de Bazeilles et le traditionnel tableau vivant illustrant la défense de l’auberge Bourgerie (reprise de la toile d’Alphonse de Neuville, « Les dernières cartouches »).
Ne te demandes pas ce que les Troupes de Marine peuvent faire pour toi, mais ce que tu peux faire pour les Troupes de Marine.

Avatar du membre
Rédacteur
Modérateur
Messages : 2873
Enregistré le : 28 avr. 2002, 23:02
Localisation : Paris
Contact :

Jumelage pour les Requins

Message par Rédacteur » 14 sept. 2017, 19:56

Jumelage pour les Requins
FAGERS, 12 septembre 2017
http://www.fagers.fr/2017/09/12/jumelag ... s-requins/
Depuis hier, la 1ère compagnie du 2e Régiment de Parachutistes d’Infanterie de Marine est jumelée avec une petite commune des Hauts de l’Est, la Plaine-des-Palmistes.
Il a préféré les Hauts, avec les pitons, crêtes et remparts du Parc National de La Réunion qu’arpentent régulièrement les trailers, aux plages et littoraux de l’île. Le CNE Benoît, patron des Requins (CDU de la 1ère CIE), a donc choisi proposé la Plaine-des-Palmistes pour jumeler sa compagnie.

Une aubaine pour la petite commune de « changement d’air » de l’Est, qui avait déjà accueilli l’exercice régimentaire Aubert en mars 2016 et qui verra ainsi son lien Armée/Nation renforcé par la présence régulière des « Requins » parachutistes sur son lien Armée/Nation renforcé par la présence régulière des « Requins » parachutistes sur son territoire, tant dans le cadre d’actions de proximité que de participation aux cérémonies commémoratives.

La cérémonie officielle, présidée par le maire Marco Boyer, s’est déroulée hier sur la place de l’église, avec les quatre sections de la compagnie de combat du 2e RPIMa et en présence de l’Amicale Régimentaire de Bourbon. Après une revue des troupes par le CNE Benoît, sous les yeux d’une population un peu étonnée de voir autant de bérets rouges d’un coup, tous ont pu assister à la signature de la charte de jumelage par les autorités. Rendez-vous jeudi pour la prochaine étape avec une première action vers les scolaires.
Ne te demandes pas ce que les Troupes de Marine peuvent faire pour toi, mais ce que tu peux faire pour les Troupes de Marine.

Avatar du membre
Rédacteur
Modérateur
Messages : 2873
Enregistré le : 28 avr. 2002, 23:02
Localisation : Paris
Contact :

Le général Franck Reignier mis à l'honneur avant son départ

Message par Rédacteur » 30 sept. 2017, 18:22

Le général Franck Reignier mis à l'honneur avant son départ
Zinfos974, Vendredi 29 Septembre 2017 - 11:23
http://www.zinfos974.com/Le-general-Fra ... 19476.html
Le général de brigade Franck Reignier a été mis à l’honneur mercredi à l’occasion de son départ de l’armée, lors d’une cérémonie militaire au quartier Lambert. Il part après 41 années de service.

Le général de corps d’armée Grégoire de Saint-Quentin, sous-chef opérations de l’état-major des armées, a présidé la cérémonie en présence d’Amaury de Saint-Quentin, préfet de La Réunion, et des militaires des unités des trois armées constituant les FAZSOI. Le préfet a salué le "parcours exemplaire" du général Reignier, ainsi que son "sens aigu du devoir, une profonde honnêteté et une humanité qui sont la marque des plus belles figures militaires". Le 2e régiment de parachutistes d’infanterie de marine a réalisé pour l’occasion un saut de précision depuis un hélicoptère.

Le général Reignier avait été engagé en tant que sous-officier en 1976 puis a passé une grande partie de sa carrière dans l’océan Indien, notamment aux Comores, à Madagascar et à La Réunion. Il a commandé le 2e régiment de parachutistes d’infanterie de marine de Pierrefonds de 2002 à 2004. Il occupait la fonction de commandant supérieur des FAZSOI depuis le 30 septembre 2014. Le général de brigade Eric Vidaud lui succèdera à partir du lundi 2 octobre.
Ne te demandes pas ce que les Troupes de Marine peuvent faire pour toi, mais ce que tu peux faire pour les Troupes de Marine.

Avatar du membre
Rédacteur
Modérateur
Messages : 2873
Enregistré le : 28 avr. 2002, 23:02
Localisation : Paris
Contact :

Sous la protection de Saint-Michel

Message par Rédacteur » 30 sept. 2017, 18:27

Sous la protection de Saint-Michel
Valérie Koch pour FAGERS, 29 septembre 2017
http://www.fagers.fr/2017/09/29/protect ... nt-michel/
Les traditionnelles festivités de la Saint-Michel, organisées par le 2e Régiment de Parachutistes d’Infanterie de Marine (2e RPIMa), se sont déroulées toute la matinée sur la zone de saut de l’Étang-Salé.Avec une note un peu particulière cette année, pour le tout dernier acte militaire du général COMSUP Franck Reignier.
L’archange Saint-Michel veille sur les paras, et le 29 septembre, il est de coutume de le célébrer à travers des festivités et de l’honorer par une messe. Au 2e RPIMa, comme chaque année les parachutistes ont investi la zone de saut Samwest à l’Étang-Salé de bon matin, avec des sauts OA et OR autour d’un challenge de précision atterrissage (les récompenses ont été remises à l’occasion du repas de corps qui s’en est suivi).
Puis, en clôture de la matinée sportive, le général de brigade Franck Reignier, qui vient d’effectuer ses adieux aux Armes, a réalisé son dernier saut tandem, salué par les applaudissements de tout le régiment. La messe s’est ensuite dérouléesous les filaos, et Saint-Michel a frémi sur son socle au passage bas et rapproché des deux CASA, qui saluaient à leur tour le COMSUP.
Enfin, avec beaucoup d’émotion, le général, en treillis et béret, a effectué une ultime revue des troupes aux côtés du chef de corps le LCL(TA) Fabrice Murat, tirant définitivement sa révérence militaire et saluant une dernière fois le 2e RPIMa, son régiment de cœur.
Ne te demandes pas ce que les Troupes de Marine peuvent faire pour toi, mais ce que tu peux faire pour les Troupes de Marine.

Avatar du membre
Rédacteur
Modérateur
Messages : 2873
Enregistré le : 28 avr. 2002, 23:02
Localisation : Paris
Contact :

Révision des méthodes de planification

Message par Rédacteur » 07 oct. 2017, 18:08

Révision des méthodes de planification
FAGERS, 6 octobre 2017
http://www.fagers.fr/2017/10/06/revisio ... ification/
Mi-septembre, l’état-major du 2e RPIMA a participé à l’exercice CPX post PAM, conduit par l’EMIA des FAZSOI et visant à réviser les différentes procédures de rédaction des ordres, de planification et de conduite d’opérations.</h5>

Chaque année, à l’issue du Plan Annuel de Mutation (PAM) qui voit le renouvellement d’un tiers des effectifs des Forces Armées dans la Zone Sud de l’Océan Indien (FAZSOI), les officiers d’état-major des différentes composantes (Air, Terre et Mer) suivent un exercice CPX (Command Post Exercise) conduit par l’État-Major Interarmées (EMIA) des FAZSOI. Il vise essentiellement à réviser les méthodes de rédaction des ordres, de planification et de conduite d’opérations.
Au 2e Régiment de Parachutistes d’Infanterie de Marine (2e RPIMa), l’état-major a travaillé durant quatre jours au niveau tactique qui est le sien, c’est-à-dire autour de la « MEDOT », la méthode d’élaboration des décisions opérationnelles tactiques.
« Cette méthode, qu’on enseigne à l’école à tous les officiers d’état-major, s’applique pour les OPEX et les OPINT », explique le LCL (TA) Fabrice Murat, chef de corps du 2e RPIMa. « C’est une méthode d’engagement des forces, quelque soit l’opération qu’on va conduire sur le terrain national ou à l’extérieur. Ici, on la révise une fois par an pour mettre en place les procédures internes au régiment ».

Organisé sous forme de PC, l’état-major avait donc mis en place ses différentes cellules sous la direction du chef OPS (en l’occurrence le LCL Christophe, chef du BOI) : la cellule logistique (qui analyse les besoins logistiques), la cellule renseignement (analyse de la situation ennemie), la cellule opération (analyse des missions et des éléments amis), et la cellule transmission (analyse des besoins SIC), pour jouer les différentes phases de l’exercice.
« En phase 1, c’est l’analyse du contexte et de tout l’environnement de la mission : on en tire des conclusions tactiques », poursuit le chef de corps. « En phase 2, c’est l’étape planification et rédaction des ordres : on élabore le mode d’action qu’on va adopter face à la crise à laquelle on est confronté, afin de réaliser une manœuvre qui soit cohérente et qui réponde à la mission. Enfin, en phase 3, c’est la conduite de l’opération, jouée au niveau de l’EMIA avec une animation haute (CPCO, PCIA) et une animation basse (PC des différentes composantes) ».

Cet exercice CPX s’est joué au camp Paoli, afin d’être au plus près des conditions de travail du scénario établi.
Ne te demandes pas ce que les Troupes de Marine peuvent faire pour toi, mais ce que tu peux faire pour les Troupes de Marine.

Avatar du membre
Rédacteur
Modérateur
Messages : 2873
Enregistré le : 28 avr. 2002, 23:02
Localisation : Paris
Contact :

La Réunion : le Dash-8 attendu dans l’île aujourd’hui

Message par Rédacteur » 11 oct. 2017, 12:50

La Réunion : le Dash-8 attendu dans l’île aujourd’hui
LINFO.RE, 11.10.2017 à 06h05, Manuel Yepes
http://www.linfo.re/la-reunion/societe/ ... ujourd-hui
C’est aujourd’hui mercredi 11 octobre que le Dash-8 doit est de retour à La Réunion. Et, pour la première fois, l’avion bombardier d’eau doit atterrir sur le tarmac du 2e RPIMa à Saint-Pierre.
De nombreux Réunionnais auront les yeux rivés vers le ciel ce mercredi 11 octobre. En effet, c’est aujourd’hui que doit atterrir à La Réunion le Dash-8.
Contrairement aux autres années, ce n’est pas à l’aéroport de Pierrefonds que va se poser l’avion bombardier d’eau, mais sur le tarmac du 2e régiment de parachutistes d’infanterie de marine (RPIMa) à Saint-Pierre.

Le Dash-8 va atterir sur le tarmac du 2e RPIMa
Les militaires du 2e Régiment vont donc devoir partager leur piste avec les sapeurs-pompiers.
La venu du Dash-8 à La Réunion intervient dans le cadre de l’activation du dispositif de lutte contre les feux de forêts sur le département. Ce dispositif est en fonctionnement depuis le vendredi 15 septembre dernier et ce jusqu’au 15 décembre 2017.

Dispositif de lutte contre les feux de forêts activé
Ce dispositif prend place dans le plan départemental de protection de la forêt contre l’incendie (PDPFCI).
L’avion bombardier d’eau vient alors compléter le dispositif aérien et complément du dispositif terrestre.

Dispositif terrestre
Le SDIS coordonne les patrouilles de l’ensemble des moyens mis en place sur les massifs.
Les éco-gardes du Parc national et les équipes de la brigade nature du Conseil départemental participent à la sensibilisation des populations aux risques d’incendie afin de développer des bons comportements de prévention et pour la surveillance du massif.

Dispositif aérien
En appui des équipes au sol ou pour accéder à des zones difficiles d’accès par voie terrestre, une surveillance aérienne est mise en place. Cette année encore, le Dash-8 est de retour dans l’île mercredi prochain, à la fois pour effectuer des missions de surveillance et d’intervention.
Ne te demandes pas ce que les Troupes de Marine peuvent faire pour toi, mais ce que tu peux faire pour les Troupes de Marine.

Avatar du membre
Rédacteur
Modérateur
Messages : 2873
Enregistré le : 28 avr. 2002, 23:02
Localisation : Paris
Contact :

PMP au 2 : insuffler l’esprit para

Message par Rédacteur » 02 nov. 2017, 00:02

PMP au 2 : insuffler l’esprit para
FAGERS, 31 octobre 2017
https://www.fagers.fr/2017/10/31/pmp-2- ... prit-para/
Vendredi, la place d'armes du quartier Dupuis a accueilli la cérémonie de remise des brevets aux neuf reçus de la PMP (Préparation Militaire Parachutiste) du 2e RPIMa, promotion d'octobre.
Du 16 au 27 octobre derniers, douze stagiaires ont suivi la seconde Préparation Militaire Parachutiste (PMP) 2017 du 2e Régiment de Parachutistes d'Infanterie de Marine à Pierrefonds. Sur deux semaines, les jeunes apprentis parachutistes ont, dans un premier temps, reçu une instruction au sol pour appréhender les techniques TAP, puis effectué leur premier saut dans la foulée.
Ils ont ensuite suivi une présentation de l'armement, de la section d'infanterie (paramètres techniques, optiques, transmissions), avant de terminer par une marche de cohésion de 7 km sur le sentier Dassy à l'Entre-Deux.
Relevant la qualité de l'enseignement dispensé par le CNE Foucaud (chef de stage, 1ère CIE) et son encadrement, avec le renfort de l'École des troupes aéroportées (ETAP), le chef de corps du 2e RPIMa, le LCL(TA) Fabrice Murat a souligné, lors de la cérémonie de remise des brevets (et de distinctions) aux neuf reçus : « Vous avez choisi une voie difficile mais exaltante. Ce brevet est un signe de reconnaissance entre camarades, liés par l'adversité et l'excellence », rappelant par ailleurs les droits et les devoirs qui incombent désormais à ces nouveaux parachutistes militaires, « soldats de l'urgence et de la surprise tactique ».
Ne te demandes pas ce que les Troupes de Marine peuvent faire pour toi, mais ce que tu peux faire pour les Troupes de Marine.

Avatar du membre
Rédacteur
Modérateur
Messages : 2873
Enregistré le : 28 avr. 2002, 23:02
Localisation : Paris
Contact :

En mémoire de la fin de "La Grande Guerre"

Message par Rédacteur » 15 nov. 2017, 14:29

En mémoire de la fin de "La Grande Guerre"
Fagers, Valérie Koch, 13 novembre 2017
http://www.fagers.fr/2017/11/13/memoire ... de-guerre/
Parallèlement à la célébration de son 70e anniversaire, le 2e RPIMa a commémoré l';Armistice du 11 novembre 1918 samedi matin à Saint-Pierre.
Ce samedi 11 novembre 2017, la commémoration de l';Armistice avait une couleur particulière pour le 2e Régiment de Parachutistes d';Infanterie de Marine, qui célébrait parallèlement ses 70 ans d';existence.
Après un saut du Groupe Commando Parachutiste sur la plage du centre-ville de Saint-Pierre pour entamer la journée, la cérémonie en mémoire de la « Grande Guerre » s';est déroulée sur la place de la Victoire en présence des associations d';anciens combattants et des autorités civiles et militaires.
L';occasion pour le LCL(TA) Fabrice Murat, chef de corps du 2e RPIMa, de décerner quatre récompenses : la Croix de la valeur militaire avec étoile de bronze au sergent Hugues et au caporal-chef Benoît, et la médaille d';or de la Défense Nationale avec étoile de bronze au caporal-chef David et au caporal Simon.
À noter une première à l’initiative du Trinôme Académique (et avec l’accord des autorités) : 45 collégiens des deux classes « Défense et sécurité globale » du Sud, le collège Henri Matisse et le collège Les Tamarins, étaient présents à cette cérémonie et ont interprété la Marseillaise.
Ne te demandes pas ce que les Troupes de Marine peuvent faire pour toi, mais ce que tu peux faire pour les Troupes de Marine.

Avatar du membre
Rédacteur
Modérateur
Messages : 2873
Enregistré le : 28 avr. 2002, 23:02
Localisation : Paris
Contact :

70 ans pour le 2e RPIMa

Message par Rédacteur » 15 nov. 2017, 15:42

70 ans pour le 2e RPIMa
FAGERS, Valérie Koch, 14 novembre 2017
http://www.fagers.fr/2017/11/14/70-ans-2e-rpima/
Pour célébrer ses 70 ans d'existence, le 2e Régiment de Parachutistes d'Infanterie de Marine a investi Saint-Pierre, sa ville de garnison, toute la journée de samedi. Démonstrations, stands d'animations et cérémonie nocturne étaient au programme.
Le 2e RPIMa, descendant direct du premier bataillon de bérets rouges, le 5e BPIC (Bataillon de Parachutistes de l'Infanterie Coloniale) né à Tarbes en 1947, fête cette année ses 70 ans d'existence.
Après une cérémonie en juin dernier à Tarbes, à laquelle étaient présents l'actuel chef de corps, le LCL(TA) Fabrice Murat, ainsi que le drapeau du 2, cette fois c'est à La Réunion que l'anniversaire du 2e RPIMa a été célébré. Un bel événement, intitulé « Le 2 dans sa ville », et qui a permis à la population réunionnaise d'être au contact des parachutistes hors du quartier régimentaire.
Ainsi, toute la journée de samedi (à l' issue de la commémoration de l' Armistice), la ville de Saint-Pierre a été investie par les militaires pour des démonstrations de sauts (GCP sur la plage et sauts de précision sur le centre-ville) et de nombreux ateliers exposant les savoir-faire et matériels du « Grand 2 ». Avec également des espaces ludiques pour les enfants (plusieurs mini parcours commandos) et les plus grands (promenades en semi-rigide et tyrolienne).
Une cérémonie commémorative, ponctuée par un film retraçant les premières missions du 5e BPIC en Indochine et les multiples opérations aéroportées qui ont jalonné l'histoire du 2, a conclu cet anniversaire en présence du COMSUP, le GBR Eric Vidaud, accompagné par le LCL(TA) Fabrice Murat, et les autorités civiles et militaires. Retour en images.
Ne te demandes pas ce que les Troupes de Marine peuvent faire pour toi, mais ce que tu peux faire pour les Troupes de Marine.

Avatar du membre
Rédacteur
Modérateur
Messages : 2873
Enregistré le : 28 avr. 2002, 23:02
Localisation : Paris
Contact :

Les parachutistes du 2 ont sauté sur Saint-Pierre

Message par Rédacteur » 22 nov. 2017, 14:14

Les parachutistes du 2 ont sauté sur Saint-Pierre
Clicanoo, 18 nov 2017, 19h46
https://www.clicanoo.re/Societe/Article ... rre_501390
Samedi 11 novembre, le 2e Régiment de Parachutistes d'Infanterie de Marine (2e RPIMa) a célébré les 70 ans de sa création à travers "Le 2 dans sa ville", un événement grand public en centre-ville de Saint-Pierre, regroupant démonstrations de savoir-faire et cérémonie commémorative.

Basé au quartier Dupuis de Pierrefonds (Saint-Pierre) depuis août 1973, le 2e RPIMa est né à Tarbes en février 1947. Il est alors le 5e BPIC (Bataillon de Parachutistes de l'Infanterie Coloniale) composé des premiers "paras coloniaux" : des volontaires vétérans SAS et des éléments du Groupement autonome Ponchardier. Il prendra l'appellation 2e Régiment de Parachutistes d'Infanterie de Marine (2e RPIMa) en 1958. Spécialisé dans les opérations aéroportées délicates, son histoire va l'amener sur les zones de conflits depuis l'Indochine à l'Afrique du Nord, avant d'être dissout en 1962, puis recréé à Madagascar (Ivato) en 1965. Enfin, il s'installe à La Réunion le 10 août 1973.

Pour commémorer ce 70e anniversaire, samedi 11 novembre 2017 le régiment a organisé une grande manifestation au cœur de sa ville de garnison, Saint-Pierre. Après un saut du Groupe Commando Parachutistes (GCP) sur la plage du centre-ville et un saut sportif à proximité de l'hôtel de ville de Saint-Pierre, la journée a été inaugurée par le lieutenant-colonel Fabrice Murat, commandant le 2e RPIMa, en compagnie du maire Michel Fontaine, et d’autorités civiles et militaires.

Toute la journée, les stands de démonstration de matériel et de savoir-faire ou de recrutement, les ateliers ludiques pour les marmailles (parcours mini commando, promenade en P4) ou encore, les activités proposées pour les plus grands (tyrolienne dans la Rivière d'Abord, promenade en semi-rigide sur le port) ont rassemblé les Réunionnais autour des militaires, dans un cadre festif, sportif et détendu. En début de soirée, une cérémonie commémorative assortie d’un documentaire projeté sur grand écran et retraçant l’histoire du « Grand 2 » a conclu cet événement anniversaire.

Rappelons que le 2e Régiment de Parachutistes d'Infanterie de Marine, basé à Pierrefonds (Saint-Pierre), est le seul régiment parachutiste d’Outre-mer et des forces de souveraineté, immédiatement projetable dans la Zone Sud de l'Océan Indien (FAZSOI), dont il constitue la composante Terre.
Ne te demandes pas ce que les Troupes de Marine peuvent faire pour toi, mais ce que tu peux faire pour les Troupes de Marine.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité